Catherine Troallic appelle à voter Macron au second tour contre le Front National

Propos recueillis le 25 avril, article du journal Paris-Normandie du 26-04-2017

Catherine Troallic appelle à voter Macron au second tour

Dimanche 7 mai, Catherine Troallic va voter Emmanuel Macron et appelle les électeurs à l’imiter. La députée PS de la 8e circonscription de la Seine-Maritime précise au passage qu’elle ne « soutien[t] pas le programme de Macron » et ne sera « pas membre de la prochaine majorité » si Monsieur Macron l’emportait et qu’elle était réélue aux législatives. Ce ralliement se justifie selon elle parce qu’une élection de Marine Le Pen à la présidence de la République serait « une catastrophe pour nos enfants ». « Il faut se mobiliser pour faire battre le FN » estime-t-elle. L’élue s’aligne ainsi sur les positions de Benoît Hamon, qui a appelé dimanche soir à la formation d’un « front républicain » favorable au leader d’En Marche. Sur le résultat électoral de Monsieur Hamon (6,4 %), Catherine Troallic juge qu’il doit beaucoup au « spectacle de la division ». La députée retient de cette campagne que le candidat socialiste « donné perdu d’avance » a néanmoins eu le mérite de « porter des idées neuves ».

Jean DEFRENE nous a quittés

Jean DEFRENE nous a quittés

1937 – 2017 (il aurait eu 80 ans le 24 décembre)

img_7777-1.jpg

Le Parti Radical de Gauche et la Section Socialiste du Havre ont le regret de vous annoncer le décès de notre camarade et ami Jean DEFRENE.


Jean Defrene est décédé le samedi 18 mars des suites d’une « longue maladie » et nos pensées vont à ses proches et à sa famille.

Jean DEFRENE a conquis la Mairie de Rouelles en 1971 (à la suite du décès accidentel du Maire) sous l’étiquette PSU. Cela faisait de lui un des rares Maires soutenant Michel Rocard ! Il lui restera d’ailleurs longtemps fidèle comme il fut toujours sensible aux idées de Jacques Delors (Citoyen 60) comme de Pierre Mendès France. Il rejoint le PS en 1975.

Professeur de mathématiques au collège Jules Vallès de Caucriauville, il militait syndicalement au Sgen Cfdt.

Il reste Maire de Rouelles, alors commune indépendante (mais aux moyens financiers très faibles), jusqu’à l’association avec LE HAVRE en 1973 puis Maire Délégué de Rouelles en 1983 quand le statut de Commune Associée fut créé par Gaston DEFERRE dans le cadre des lois de décentralisation.

Il aimait rappeler que le Conseil Municipal de Rouelles avait, en 1973, demandé un référendum local pour approuver l’association avec Le Havre. Assurément trop en avance sur le temps politique !

Le Préfet refusa une telle consultation électorale. Qu’importe, les élus firent, en porte à porte, le tour de Rouelles, urne et bulletins en main pour faire voter la population !

De 1983 à 1995, il est Adjoint au Maire du Havre (André DUROMEA puis Daniel COLLIARD), chargé, entre autres du dossier (ingrat) de la voirie, les foires et marchés et des déplacements. On lui doit donc la réfection de nombreuses voies havraises, les premières pistes cyclables, la mise en place de plusieurs plans de circulation et bien sûr le développement du réseau de transports en commun et bien sûr les bus « del’ arte »

Parallèlement il est de 1984 à 1998 Conseiller Régional de Haute Normandie.

Après la perte de la Mairie du Havre en 1995, il reprendra le poste de Maire Délégué de Rouelles jusqu’en 2005, année où il permit l’élection de Christophe ARGENTIN.

Il devint Maire Délégué Honoraire en 2005.

Depuis 2002 il était membre actif du Parti Radical de Gauche.

On retiendra de son action politique le mérite d’avoir permis à Rouelles, à ses habitants qu’il aimait écouter et défendre, d’entrer de plein pied dans le 21ème siècle, passant d’une cité dortoir à une commune aux équipements modernes, jalouse de son indépendance où il fait toujours bon vivre !

Plus largement on se souviendra qu’il était un fervent partisan, non seulement du rassemblement de la gauche, mais de l’Union de la Gauche !

Après la fin de ses mandats politiques, il se tourna naturellement vers des actions plus directes de solidarité, il fut le dernier Président de l’APAAM, succédant tout naturellement à Marie Jeanne HAMET et Jacqueline RUBE.

Il Présida encore l’Association Humanitaire des Femmes et des Hommes du Monde avec Néné DA COSTA, il était un des piliers des Cercles de Silence.

Une cérémonie se déroulera le
MERCREDI 29 MARS à 15h, Eglise Saint Julien de ROUELLES

Benoît Hamon : « Ma visite au Havre »

« Vendredi 10 mars 2016, visite au Havre

Avant d’ouvrir un nouveau meeting, je me suis rendu au port accompagné de Catherine Troallic, députée, et des élus locaux Matthieu Brasse, Oumou Niang-Fouquet, Nacéra Vieublé. Ce port du Havre, c’est 700 entreprises, 31 000 emplois, une localisation unique en Europe.

J’y ai rencontré l’Union Maritime Et Portuaire avec qui nous avons évoqué l’indispensable modernisation du port et le maintien de sa compétitivité. Il nous faut être ambitieux, moderniser le ferroviaire, penser l’avenir du port et mieux le relier encore à l’Europe. J’ai également échangé avec les dockers CGT du Havre. Le travail des dockers est essentiel et particulièrement exigeant : horaires décalés, pénibilité … 

Ensemble, nous avons discuté de l’indispensable nécessité d’investir et d’avoir une vision d’avenir de long terme. Nous devons développer les énergies renouvelables, l’éolien offshore, c’est une opportunité en termes d’activité et de création de très nombreux emplois. »

Benoît Hamonle 10 mars 2017 au Havre