Gare Le Havre
Mardi 9 juillet, Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, a présenté son plan d’investissements d’avenir pour notre pays pour les prochaines années. Nous saluons ces annonces qui placent la compétitivité et la transition écologique au cœur de ce plan. Le gouvernement a aussi choisi d’investir sur l’amélioration de la vie quotidienne de nos concitoyens que ce soit en matière de logement, de mobilité et de santé.

Pour les Havraises et les Havrais, l’une des excellentes nouvelles de ces annonces tient au fait que M. Ayrault a repris à son compte l’hypothèse la plus ambitieuse, le scenario 2, du rapport de la commission Mobilité 21. Ce scénario en faveur duquel nous plaidons depuis des années permettra le financement de l’électrification et l’aménagement de la déviation Serqueux-Gisors avant 2010, l’aménagement de la portion Paris-Mantes et la création d’une nouvelle gare de Rouen et d’une nouvelle voie entre Rouen et Yvetot avant 2020. Ces chantiers amélioreront les dessertes ferroviaires de notre port et aussi la fiabilité, la robustesse de nos lignes ainsi que le temps de parcours pour les voyageurs entre Le Havre et Paris.

Grâce à ses investissements, notre bassin industrialo-portuaire va être renforcé et mieux armé dans la compétition européenne notamment avec les ports du Range Nord. Il est à présent indispensable que la Codah prenne au plus vite des engagements financiers concrets à l’image de la Région Haute-Normandie qui a été pionnière en la matière.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *