Didier Marie présente les candidats socialistes aux cantonales

Didier Marie et candidats cantonalesLors d’une conférence de presse, Didier Marie a présenté les candidats socialistes aux élections cantonales du 9 et 16 mars prochain.
Sur le 1er canton (Centre ville), C’est Richard Masson qui a été désigné.
Sur le 2eme canton (Quartier de l’Eure, Neiges, Vallée Bereult), Catherine TROALLIC a été désigné.
Pour le 5è canton s’étendant du quartier St François à Ste Cécile, le Parti Socialiste a désigné Marc Olivaud
Pour le 7è canton allant de Dollemard au Mont Gaillard, Jean-Louis Argentin représentera le Parti Socialiste.

Les présentations et interventions audio de Catherine Troallic et de Jean-Louis Argentin sont disponibles

Jean-Louis Argentin, Candidat Socialiste du 7è Canton du Havre

Jean Louis Argentin et Didier MarieDeux élections capitales se dérouleront le 9 mars et le 16 mars 2008 prochains. Les municipales et les cantonales.
Pour le Parti Socialiste il s’agit d’un rendez-vous important, car il se situe à quelques mois de l’élection de Monsieur Sarkozy à la tête de l’Etat et chacun peut mesurer les aspects néfastes de sa politique soutenue par une majorité de députés tels M. Besselat au Havre ou encore le Maire du Havre M. Rufenacht et son équipe.
Malheureusement, le pire reste à venir, car nous observons une certaine retenue liée à ces élections !
Politique néfaste, mais pas pour tout le monde, car une politique de Droite consiste à d’abord favoriser l’électorat le plus aisé avec 15 milliards de cadeaux fiscaux, sans pour cela lâcher 1€ en faveur du SMIG par exemple. Taxation des malades et dé tricotage du code du travail en sont d’autres.
Les rendez-vous électoraux sont toujours des occasions de faire des bilans et des comparaisons :
La Région Haute-Normandie est aujourd’hui classée en 1ère position pour sa gestion le chemin a été long pour la majorité de Gauche conduite par A. Le Vern pour obtenir ce résultat, car la politique de l’époque menée par le Président précédent M. Rufenacht avait laissé notre Région à la 18ème place du classement.
Pour ce qui concerne le Département de la Seine Maritime la majorité de Gauche conduite par D. Marie a due rattraper une situation catastrophique avec des dossiers très lourds financièrement. Souvenons-nous il n’y a que trois ans. Une compagnie aérienne déficitaire, une compagnie transmanche et un port Anglais en ruine à gérer. Là aussi il a fallu réorienter les politiques en faveur des Seino-Marins eux-mêmes et non dans des aventures financièrement scabreuses.
Au Havre, la politique de M.Rufenacht place notre ville dans une situation financièrement tendue et qui ne permet surtout plus la réalisation de projet pharaonique
Des conseillers généraux socialistes au Havre permettront une proximité du Conseil Général avec les Havrais.
Pour toutes ces raisons, je suis fier de me présenter aux suffrages des électeurs du 7ème canton, afin d’être l’un des acteurs de cette politique nouvelle au service des habitants de la Seine Maritime.
Un conseiller général socialiste, Un atout supplémentaire pour Le Havre et le 7ème canton.

Je compte donc sur vous toutes et tous.
Jean-Louis ARGENTIN

Présentation audio de Jean-Louis Argentin lors de la conférence de presse avec Didier Marie :

 

Catherine Troallic, candidate socialiste aux cantonales du 2eme Canton du Havre

Catherine TroallicLes 9 et 16 mars 2008, vous aurez à choisir votre conseiller général. Le Département de Seine-Maritime, dirigé par une majorité de conseillers généraux de gauche et en premier lieu Didier Marie à sa tête, agit dans votre quotidien et par delà les générations à travers le logement, l’aide aux personnes âgées, la qualité de vie, l’éducation, la culture, les loisirs, l’emploi,… Avec 1,7 milliards d’euros, Didier Marie et son équipe conduisent une politique de proximité et en faveur des plus démunis en privilégiant une méthode fondée sur la concertation et la démocratie participative.
Le renouvellement de la moitié des conseillers généraux en mars prochain doit conforter la majorité actuelle et la renforcer afin de poursuivre l’action engagée. La promesse du « Mieux Vivre en Seine-Maritime », formulée en 2004 est devenue une réalité. Aujourd’hui, il s’agit désormais d’amplifier les politiques publiques engagées par Didier Marie et son équipe et d’en imaginer de nouvelles pour faire en sorte que la Seine-Maritime soit l’expression concrète de « la vie en mieux » pour tous les Seinomarins et en particulier pour les Havraises et Havrais.
Dans cet objectif, et avec la confiance de Didier Marie, je suis la candidate désignée par le Parti Socialiste pour mener campagne sur le canton 2 du Havre (Danton-Douanes-Gare, Université, Vallée Béreult, Eure, Saint-Nicolas, Les Neiges, Cité Chauvin, Champs Barets, Port). Agée de 33 ans et militante socialiste depuis déjà plusieurs années, je suis attachée aux valeurs d’égalité, de laïcité et de justice, et c’est avec conviction et motivation que je livrerai campagne pendant les prochains mois. Suppléante d’Aquilino Morelle aux élections législatives de 2007, j’ai eu l’occasion de battre le pavé et dialoguer avec les habitants pendant des dizaines et des dizaines d’heures. J’ai donc une connaissance affinée de ce canton, de ses difficultés comme de ses potentialités.
Je compte sur vous pour me soutenir et m’accompagner dans cette campagne afin de contrebalancer localement une politique nationale à la fois opportuniste et idéologique (cadeaux fiscaux aux plus riches par exemple). L’agitation médiatique de l’Hyperprésident ne doit pas masquer la casse sociale qui est à l’œuvre et qui nécessite une forte mobilisation des citoyens lors des prochaines élections de 2008.

Interview de Catherine Troallic lors de la conférence de presse avec Didier Marie :