États généraux des socialistes : les militants de l’agglo au travail !

Les adhérents socialistes de l’agglomération du Havre se sont réunis par deux fois dans le cadre des États généraux des socialistes. Lancés à l’Université d’été de La Rochelle et se concluant le 6 décembre, les États généraux des socialistes sont un large processus de consultation militante visant à redéfinir la carte d’identité du Parti Socialiste au XXIè siècle, dans un monde qui a changé : « s’interroger sur nos façons d’être et de faire, sur ce que nous sommes et ce que nous voulons ».

Etats généraux PS agglo 2

A l’initiative de leurs Secrétaires de section – Matthieu Brasse, Jérôme Dubost, Daniel Brière – Les sections socialistes de l’agglomération – Le Havre, Montivilliers, Harfleur-Gainneville-Gonfreville l’Orcher – se sont réunies le 27 septembre à Montivilliers et le 8 novembre à Harfleur pour réfléchir et travailler à la réalisation de contributions autour de 6 tables rondes :
– Entreprise et ré-industrialisation
– Croissance et social-écologie
– Nation et intégration
– Europe et souveraineté
– Démocratie et représentation / Droits et individus
– Etat social et service public

A l’issue de ces réunions ayant réuni successivement 140 adhérents, 10 contributions ont été adoptées et adressées au Comité national de pilotage et visibles sur le site internet spécialement dédié à l’événement : http://www.etats-generaux-des-socialistes.fr/

Voici pour exemple quelques thématiques volontaristes de ces contributions :
–      Problématique de croissance
–      Droit à mourir dans la dignité Lire la suite

Pose du premier container du Tetris en présence de Laurent Logiou et Gérard Heuzé


Laurent Logiou, Vice-président de la Région Haute-Normandie et Gérard Heuzé, Vice-président du Départment de Seine-Maritime étaient hier matin à la pose du premier container du TETRIS. Un nouveau lieu de spectacles et de créations au Fort de Tourneville.

Porté par la Papa’s Production, le projet de la future salle de musiques actuelles (SMAC) du Havre apportera un équipement culturel majeur à l’agglomération qui comblera un manque depuis la fermeture du Cabaret Electrique. Le projet s’inscrit dans une démarche globale de requalification et de redynamisation du Fort de Tourneville.

Des couleurs vives, des matériaux bruts aux formes géométriques, des structures composites ; l’originalité du concept s’appuie sur une esthétique forte et une architecture modulaire, en rendant hommage au container, qui a accompagné le développement du port du Havre, et fait écho à un jeu vidéo des années 80.

Le Tétris, qui ouvrira ses portes début 2013, se veut un lieu de diffusion des musiques actuelles et un lieu d’échanges culturels. Le bâtiment sera équipé de 2 salles de spectacle (une jauge de 815 places et un club de 193 places), de 2 studios de répétition, d’espaces d’exposition, de 4 lieux d’hébergements de 12 personnes pour les artistes et les résidents et d’un lieu de restauration.

Les salles pourront également accueillir de la danse, du théâtre, du cirque, des arts plastiques… Et être ainsi un véritable espace de vie et de diffusion culturelle ouvert à tous. Le projet devrait être complété par les équipements du centre d’expression musicale (CEM) qui s’implantera en 2 phases : la construction de 6 studios de répétition et d’une scène pédagogique (prévue courant de l’année 2013) et l’arrivée de l’école (envisagée en 2015).La Région intervient à hauteur de 1,2 M€ du coût des travaux (6 470 0000 €). Le projet reçoit également une subvention du Département (400 000 €), de la DRAC(700 000 €) et de la Ville du Havre (970 000 €), le reste étant à la charge de l’association (3,2 M€).

Cet équipement répond à une attente forte de la part du public et des musiciens à l’échelle de l’agglomération. Il s’inscrit dans une démarche de dynamisme régional et de valorisation des musiques actuelles. Il constituera un pôle d’attractivité majeur pour la Porte Océane. Enfin, il faut souligner le travail qu’a accompli la Papa’s Production pour mener à bien ce projet qui permettra d’inscrire la SMAC dans les dynamiques locales, départementales et régionales.

La Ville reprend le Magic Mirrors ???!!!!

Conseil municipal

Délibération  2011.07.39

Catherine TROALLIC

Nous avons tous appris la mise en liquidation de la société Blue Koala.

Aujourd’hui, la ville décide de reprendre la structure afin d’y pratiquer quasiment les mêmes activités qu’auparavant.

Cette nouvelle est assez surprenante et surtout inquiétante pour les contribuables havrais. En effet, est-ce bien raisonnable pour les finances de la ville de reprendre l’activité d’une société qui a fait faillite et dont c’est pourtant le métier ?

 

Par ailleurs,  nous ne pouvons raisonnablement voter sur des tarifs de location sans connaître le coût pour la ville de rachat de la structure d’une part et des frais de fonctionnement que cela va engendrer d’autre part.

Quant aux tarifs proposés aux associations, cela ferme obligatoirement la porte à de nombreuses associations qui hésitent déjà à occuper les salles municipales du fait des frais de ménage et gardiennage. 800 euros dans le budget d’une petite ou moyenne association, c’est énorme !

Enfin, ce rachat par la ville nous surprend : ne disiez-vous pas, monsieur le maire, il y a quelques semaines, « qu’il ne pouvait être question, pour la Ville d’intervenir dans la gestion d’une activité commerciale » à propos des clubs ?

Je me permets également de vous interpeller sur la situation ubuesque que connaît l’association Minato depuis quelques mois. Au lendemain, de la catastrophe au Japon, Mr le Maire, vous lui avez envoyé un courrier de sympathie et de soutien. Votre cabinet a appelé son président, quelques jours avant, lui assurant que vous vous associerez bien volontiers à toute action qu’elle pourrait mettre en place. Il a alors été envisagé la mise à disposition gratuite du magic Mirrors dans le cadre de la dsp à l’association.

C’est alors que toute l’équipe de minato a organisé, en 8 jours, un concert avec 150 artistes avec la certitude, suite à l’entretien avec le directeur du service concerné,  que les frais seraient pris en charge par la ville.

Depuis, Blue Koala ne cesse de relancer minato, le président ne cesse de vouloir rentrer en contact avec la ville, avec vous-même, Mr le maire, et avec Mme Ernoult. En vain…

Comment envisagez-vous la solution ? Merci.

Au Havre, notre Inquiétude sur la vie culturelle au Havre

Conseil municipal 6 juin 2011 – délibération 53

Nous voterons évidemment pour cette délibération qui soutient l’association Papa’s Production. Mais permettez-moi de vous signifier ce que, pour nous, elle souligne.
Les assises culturelles l’ont d’ailleurs démontré : vous voulez bâtir un projet culturel sur un amas de cendres que vous avez contribué à créer. Pas de projet global visible. A la place, la fermeture de l’Eden, des Clubs, du Cabaret Electric, de l’Iliade, et un Magic Mirrors au bord de la faillite.
Et si aujourd’hui des associations comme la papa’s ou le CEM, par exemple, n’avait pas remonté les manches pour proposez des idées, le paysage culturel serait totalement réduit à néant. Et attention, ce n’est pas parce que les idées sont bonnes que la réussite est assurée !
Vous avez même misé sur la faillite car, sans la liquidation judiciaire des Clubs, où auriez-vous installé le Sirius ?
Voilà, notre sentiment qui est en fait de l’inquiétude face à l’avenir de la culture au Havre.

Le Parti socialiste soutient la manifestation du 6 Mai pour l’art et la culture

Paris, le 3 mai 2010 Communiqué de Sylvie ROBERT,
Secrétaire nationale à la  Culture

Le Parti socialiste soutient la manifestation du 6 Mai pour l’art et la culture

Le Parti socialiste a répondu présent dès les premières mobilisations des professionnels de la culture. Il apporte son soutien à la prochaine journée nationale d’action pour défendre l’art et la culture qui se déroulera le 6 mai prochain.

Alors que nous assistons à une « recentralisation », déguisée en réforme, à l’heure où le gouvernement étrangle financièrement les collectivités territoriales, devenues au fil des années de véritables partenaires de l’action publique de la culture, alors que la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP) fragilise le Ministère de la Culture et où enfin de lourdes menaces pèsent à nouveau sur les crédits de l’Etat consacrés à la création, le Parti socialiste s’inquiète de l’avenir des politiques culturelles de notre pays et regrette que s’effrite progressivement le socle sur lequel se sont construits les grands équilibres en matière d’intervention publique.
C’est aussi le constat d’un gouvernement qui est au fond dépourvu de toute politique culturelle d’ensemble révélant ainsi la limite du discours incantatoire de la culture pour chacun.

Cette réalité justifie cette nouvelle mobilisation et démontre ainsi la gravité de la situation des artistes dans notre pays.
Le Parti socialiste sera au côté de toutes celles et de tous ceux qui croient en l’importance de l’art et de la culture et  défendent un projet culturel ambitieux à la mesure de l’urgence et des enjeux actuels.

Service de presse
du Parti socialiste
http://parti-socialiste.fr
01 45 56 77 23 / 78 78 / 79 96

communiqué de presse : Non à la fermeture de l’EDEN

COMMUNIQUE DE PRESSE

NON A LA FERMETURE ANTICIPEE DE L’EDEN !

LE PS HAVRAIS SOUTIENT L’EDEN !

Nous venons d’apprendre  la fermeture immédiate de l’Eden, initialement prévue à l’été 2011.

Le 25 novembre dernier, une sous-commission  de sécurité a en effet rendu un avis défavorable sur la sécurité des locaux  de l’ensemble du Grand Volcan, dont fait partie l’Eden. Les mesures compensatoires exigées sont coûteuses pour le Volcan comme pour l’Eden.

Mais quid des personnes en poste, quid du partenariat signé avec les établissements scolaires et quid de l’offre cinématographique proposée en centre-ville pendant la fermeture pour rénovation du Sirius !

Cette décision n’était pourtant pas une fatalité. Le maire du Havre a depuis longtemps fait le choix d’abandonner l’Eden à son sort et ses difficultés en refusant de l’entretenir. Mais l’occasion était trop bonne pour lui de se débarrasser définitivement de ce cinéma de qualité mais à faible rentabilité !

La richesse de la vie culturelle meurt peu à peu sur  la place havraise! Nous ne pouvons l’accepter et dénonçons  les choix politiciens et économiques du maire.

Pour le Parti Socialiste du Havre,

Matthieu Brasse

Secrétaire de section