Avec NQT au Havre, cap sur l’emploi des jeunes diplômés normands !

Sur le blog de Catherine Troallic, Députée de la Seine-maritime :

Mercredi 1er octobre au Havre, les responsables de l’association Nos Quartiers ont des Talents, en présence des partenaires locaux, annoncent l’implantation de NQT en Haute-Normandie et présentent le dispositif destiné aux jeunes chercheurs d’emploi diplômés.

6

Le gouvernement a fait de l’emploi des jeunes une des priorités majeures de son quinquennat. Derrière cette volonté, des acteurs publics, privés et associatifs nationaux et locaux s’investissent et se mobilisent en accompagnant des jeunes chercheurs d’emploi dans leur recherche. Si l’emploi des jeunes s’améliore un peu ces derniers mois, notamment grâce aux emplois d’avenir, la Haute-Normandie figure historiquement parmi les régions les plus touchées par le chômage (10,8% de la population active au premier trimestre 2014 d’après l’INSEE) et celui des jeunes en particulier de moins de 30 ans, dont les jeunes diplômés.

Fort de son engagement en faveur de l’emploi des jeunes, NQT a donc choisi de s’implanter en Haute-Normandie. Ce déploiement de l’association est rendu possible grâce à l’implication de Catherine TROALLIC, Députée de Seine-Maritime et grâce à l’appui des services de l’Etat (DRJSCS), de la Région Haute-Normandie, du Département de Seine-Maritime ainsi qu’ORANGE, partenaire historique de l’association.

NQT-LH

« Véritable facilitateur d’insertion professionnelle, l’association NQT met en œuvre en Haute-Normandie une opération destinée à favoriser l’insertion, dans les entreprises, des jeunes chercheurs d’emploi diplômés (BAC+3 ou BAC+4 selon le département), issus des quartiers prioritaires ou de milieux sociaux défavorisés, grâce à un système unique et novateur de parrainage par des cadres et des dirigeants. NQT est une association expérimentée et qui fait ses preuves. Au plan national, plus de 21 460 jeunes diplômés ont intégré le dispositif depuis son lancement en 2006, accompagnés par 5 620 parrains grâce au soutien de 760 partenaires », soulignent Yazid Chir et Raynald Rimbault, fondateurs de NQT. Lire la suite

Vu sur le site MJS du Havre : « Les jeunes font la ville »

http://mjs-lehavre.fr/les-jeunes-font-la-ville/

Neuf jeunes socialistes Havrais figurent sur la liste PS/EELV/PRG conduite par Camille Galap!

 7e sur la liste – Matthieu Brasse – 29 ans, secrétaire de section PS du Havre, député suppléant.

brasse1-998x1024

« Homme de Gauche, engagé dans la vie syndicale et politique de l’agglomération havraise depuis plus de10 ans, aujourd’hui représentant des Socialistes sur Le Havre et ayant à cœur de défendre notre ville et son avenir il m’est apparu normal de proposer ma candidature pour être Conseiller municipal sur la liste de « La Mairie pour Tous » ! »

 

 

josepha-998x102412e sur la liste – Josépha Cuvier, 25 ans, chargée de projets culturels au service culturel de l’université du Havre, secrétaire générale du MJS Seine-Maritime, coordinatrice d’équipe MJS Le Havre.

« Investie dans la vie associative et culturelle havraise depuis plusieurs années, je me suis engagée en 2011 au sein de la famille socialiste. Aux côtés de Camille, nous défendons une politique culturelle de proximité, structurée et intelligible. De par son potentiel, notre ville et ses habitants méritent un meilleur traitement que ce qui lui est infligé actuellement.   »

 

aida-1024x998

30e sur la liste – Aida Willier– 23 ans, étudiante.

« Les raisons de mon engagement : permettre à la gauche et à Camille de réussir dans son projet d’une mairie pour tous c’est-à-dire une mairie dans laquelle un maximum d’électeurs se reconnaissent et s’associent malgré leur diversité de milieux, de professions et d’environnement. »

 

wasil-998x1024

33e sur la liste – Wasil Echchenna – 27 ans, animateur fédéral MJS Seine-Maritime

« Je crois en un idéal de vie, Le Havre mérite mieux et les 19 années de droite n’ont pas permis de réduire la pauvreté, de lutter contre le chômage et d’en faire une ville attractif et dynamique. C’est pour cela que je suis convaincu que seule la gauche réunie pourra améliorer la vie des habitants et de faire du Havre une ville à sa mesure. »

Lire la suite

1 million de jeunes ne sont pas inscrits sur les listes électorales ! Le MJS en campagne

 

Il y avait 8,7 millions de jeunes agés de 18 à 29 ans en France en 2012. Alors que le taux d’inscription sur les listes électorales des plus de 55 ans est de 95%, celui des jeunes est de seulement 88%. Ainsi 1 million de jeunes n’étaient pas inscrits sur les listes électorales en 2012.

Comme tous les citoyens, les jeunes ont leur mot à dire. Les jeunes socialistes du Havre sont présents jusqu’à la fin du mois du décembre aux sorties des lycées du Havre et en  ville pour distribuer les tracts de la campagne « Inscris-toi sur les listes électorales » afin d’informer sur la démarche à entreprendre pour vérifier son inscription ou s’inscrire sur les listes électorales avant le 31 décembre 2013.

Pose de la première pierre du pôle éducatif et familial Molière au Havre

Laurent Logiou, Vice-président de la Région Haute-Normandie représentait Alain Le Vern, à la pose de la première pierre du pôle éducatif et familial Molière. Une opération qui vient structurer ce quartier et permet l’ouverture de 8 classes supplémentaires.

 

Le pôle Molière est un équipement dédié à l’enfance, aux loisirs et à la famille. Il regroupe une école maternelle de 8 classes, une école élémentaire de 12 classes, un accueil périscolaire, une cuisine et un restaurant scolaire, un centre de loisirs pouvant recevoir 80 enfants ainsi que des espaces dédiés à l’accompagnement des parents et de la famille. La particularité de cet équipement réside dans son organisation axée sur le partage de lieux mutualisés (infirmerie, restaurant, salle polyvalente…) et de zones dédiées (salles de classes), chaque pôle d’activité bénéficiant d’un accès indépendant.

La création architecturale du projet menée par le cabinet Acaum est articulée autour d’une idée audacieuse de conserver l’une des façades des anciennes écuries Levoy, qui place le bâtiment dans la modernité tout en intégrant la dimension historique des lieux.

« Ce projet permet d’offrir un équipement scolaire qui corresponde aux exigences induites par les 400 nouveaux logements du programme d’habitat « Prony-Courbet ». Avec un bâtiment à l’image du quartier : fier de son histoire et tourné vers le futur. Ce lieu, tel qu’il est conçu, s’inscrit parfaitement dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires qui sera mise en place à la rentrée 2014 », commente Laurent Logiou.

Dans le cadre de la convention partenariale signée en 2007 avec l‘ANRU (Agence nationale de la rénovation urbaine), la Région soutient le projet à hauteur de 767 000€ du projet, pour un coût total de l’opération de plus de 12 M€.

La participation de la Région sur les projets de rénovation urbaine des quartiers sud et nord du Havre s’élève ainsi à plus de 14 M€.

100 emplois d’avenir mis en place au sein du Département

Les emplois d’avenir sont la première concrétisation du nouveau quinquennat. Le dispositif vise les jeunes de 16 à 25 ans, sans diplôme ou peu qualifiés, résidant dans les zones urbaines sensibles.

En Seine-Maritime, les jeunes de moins de 25 ans représentent plus de 32% de la population contre 30,8% en France métropolitaine. De ce fait, le Département de Seine-Maritime entend soutenir l’action des emplois d’avenir à l’échelle de son territoire. Pour ce faire, un dispositif d’aide emploi d’avenir sera mis en place pour accueillir 100 jeunes, au sein de la Collectivité Départementale, sur une période de trois ans avec une attention toute particulière pour les jeunes de moins de 30 ans en situation de handicap.

Bonne rentrée !


Conformément à ses engagements, François Hollande, Président de la République, met l’éducation au cœur du processus de redressement de notre pays. Face à l’urgence et pour la rentrée, le gouvernement par la voix de Vincent Peillon, ministre de l’Education, annonce une première série de mesures positives: doublement des postes au concours, mise en place de formation pratique des jeunes enseignants, aide au pouvoir d’achat des ménages avec la revalorisation de 25% de l’allocation de rentrée scolaire et création de nouveaux postes.
Grâce aux efforts conjoints du gouvernement et de la majorité parlementaire, les89,5 millions d’euros de crédits supplémentaires votés cet été se traduisent concrètement par la création au plan national de 1000 postes de professeurs des écoles, 100 postes de conseillers principaux d’éducation, 280 professeurs certifiés et plus de 18000 personnels éducatifs contractuels (dont 2000 assistants d’éducation, 500 nouveaux assistants chargés de la prévention et de la sécurité, 1500 auxiliaires de vie scolaire chargés de l’accompagnement individuel (AVSI) et 2100 auxiliaire de vie-assistant de scolarisation (AVS-AS) des élèves handicapés (AVSI), 12000 contrats uniques d’insertion).
Pour le département de Seine-Maritime, on se réjouira de la création de:
-2 postes de conseillers principaux d’éducation.
-10 postes supplémentaires de professeurs des écoles.
-13 postes d’assistants chargés de la prévention et de la sécurité.
-30,5 postes d’assistants d’éducation supplémentaires.

Notre académie bénéficiera également de 107 postes AVSI, AVS-AS et AVSI pour mieux accompagner les élèves en difficulté ou en situation de handicap.

La création de ces nouveaux postes n’est évidemment pas, à elle seule, susceptible d’effacer la saignée imposée à ce secteur pendant 5 ans et de changer, d’un coup de baguette magique, les difficultés de notre système éducatif. Mais en comparaison de la suppression des 366 postes en 2011 et 352 postes en 2010, le changement est patent ! Sous la présidence Sarkozy, le message envoyé au monde éducatif était « avec moins faites mieux », avec François Hollande, nous disons : « avec un peu plus, nous pouvons faire beaucoup mieux » !

L’autre changement c’est la méthode utilisée par le ministre de l’Education qui, dès sa prise de fonction, a engagé dans la transparence (publication de rapports officiels mis sous le boisseau par le gouvernement précédent) une vaste concertation réunissant enseignants, organisations syndicales et parents d’élèves et tous les acteurs et partenaires de l’école (www.refondonslecole.gouv.fr).

Bonne rentrée !

Le Parti Socialiste soutient la manifestation pour l’école

Plusieurs militants socialistes ont défilé cet après midi dans les rues du Havre accompagnant le millier d’enseignants, d’élèves et de parents d’élèves présents. Matthieu Brasse, secrétaire de section et Gérard Heuzé, conseiller général faisaient parti du cortège et ont pu rencontrer de nombreux adhérents et sympathisants défilant sous les bannières des syndicats et des établissements.

 

La caravane des primaires au Havre le 16 août !

Le PS se mobilise pour sensibiliser les citoyens aux Primaires citoyennes. Cet été, une caravane sillonnera la France et fera étape dans plus de trente villes. Elle partira de Paris le 14 juillet, sera au Havre le mardi 16 août et terminera son parcours le 25 août à la Rochelle, à l’occasion de l’Université d’été du PS.

Véritable lieu d’échange et d’information, la caravane des Primaires ira à la rencontre des citoyens sur des sites touristiques, des stations balnéaires, des festivals populaires mais aussi dans les villes, les campagnes et les quartiers au contact de ceux qui ne partent pas en vacances.

Animée par quatre jeunes socialistes, elle sera accueillie sur chaque étape par des élus et des militants socialistes. L’objectif sera de rappeler dans un climat convivial que tous les Français pourront voter aux Primaires citoyennes les 9 et 16 octobre prochains et décider de qui les représentera lors des élections présidentielles de 2012.

Rendez-vous le 16 août au Havre !