Le groupe PS/Vert/Radical propose un amendement au service des Havrais refusé par l’UMP

DSRVélibération N °24
BUDGET PRIMITIF 2010
AMENDEMENT BUDGETAIRE
GROUPE SOCIALISTE, VERTS ET RADICAL DE GAUCHE

Je pense qu’il est inutile de revenir sur le cadre dans lequel nous votons ce budget , mais au moment ou le chômage a augmenté de 23% au Havre en un an, ou l’état se désengage financièrement et ou avec la disparition de la taxe professionnelle, l’avenir des finances locales s’assombrit encore plus, il nous paraît nécessaire de permettre aux services publics municipaux de conserver les moyens nécessaires pour répondre aux besoins de la population et de conserver le niveau d’intervention nécessaire au niveau des subventions et participations de la ville ;
Voilà pourquoi nous vous proposons un amendement budgétaire, qui s’il est voté par votre majorité, permettra le vote du budget par notre groupe.
Nous vous proposons d’abord de réduire les investissements de 2 ,5 M €, en supprimant les études du projet Odyssée 21, cela permet de réduire la marge d’autofinancement budgétaire d’autant en la faisant passer ainsi à 16,06 m€. Cette mesure permet ensuite d’augmenter les dépenses de fonctionnement de la même somme et de les faire passer à 245,88 M€.
Nous vous proposons de répartir ces 2,5 M€ en augmentant le budget des activités municipales de 0,5 M€, soit 54,33 M€, en augmentant le budget du personnel de 1M€, soit 137,34 M€ et enfin en augmentant le budget subventions de fonctionnement, participations, contingent de 1M€ , soit 44,27 M€, en réservant 300 000€ supplémentaires pour le CCAS, permettant ainsi de mieux répondre à ses missions et nouveau système d’aides mise en place.

LAURENT LOGIOU

Mais où est passé le projet du Tramway du Havre ?

Citoyen voulant m’exprimer, je me suis rendu sur le site Internet de la CODAH pour découvrir le nouveau projet de l’agglo sur le tramway. Ne voyant rien dans la partie sur les projets, je me suis dit que la fonction recherche permettrait de répondre à ma requête. Que nenni :

091027 tramway

Mais où est donc passé ce fabuleux projet ? Nous sommes pourtant dans la période de l’enquête publique. Autant M. Le Président sait user et abuser de la comm’ quand cela lui en dit, mais lorsqu’il s’agit de laisser la parole aux citoyens, c’est plus délicat…

Lu dans la presse : UMP et PC même combat ?

Suite aux déclarations de Didier Marie sur le possible non-financement de projets à cause du retrait de financement de l’Etat vers les départements, voici la réponse de Gérard Heuzé, Vice Président du Conseil Général et conseiller général Socialiste du Havre :

hl

heuze gerardSelon Gérard Heuzé, seul conseiller général PS au Havre, les déclarations de Didier Marie n’auraient d’autre but que de faire sortir Antoine Rufenacht du silence. « Le maire du Havre ne dit rien. C’est donc qu’il consent et qu’il soutient la réforme des collectivités. Il est l’une des rares personnalités de Haute-Normandie à diriger une grande agglomération et à être proche du pouvoir. Alors, estime Gérard Heuzé, qu’il fasse passer le message au gouvernement afin que les collectivités territoriales ne soient pas asséchées. Et qu’il fasse comme Alain Juppé en disant que l’on se fout du monde. Mais pour l’instant, il ne dit rien du tout.

Lu dans la presse : « La Poste : forte mobilisation’

hlPlus de 10 600 Havrais se sont prononcés contre le changement de statut de La Poste. Et maintenant ?

Même une adjointe au maire UMP du Havre a voté et signé la feuille d’émargement… Le suffrage étant secret, impossible de connaître la teneur de sa réponse. En tout cas, les responsables syndicaux de La Poste, comme Sylvain Sigurani (Sud-PTT), en feraient bien un trophée ! Pour eux, c’est le signe que la consultation sur La Poste a très largement mobilisé.
12 439 personnes se sont exprimées dans la région havraise sur l’avenir de La Poste. Sans surprise, 97,83 % des votants se sont prononcés contre le projet de changement de statut de l’entreprise publique. Sur la seule ville du Havre, 10 651 personnes ont rejeté le projet du gouvernement. « C’est un vrai succès », souligne Eric Morizot (Sud-PTT). « C’est le résultat d’une campagne de proximité », note Alain Ponvert (FSU). « Au-delà des chiffres, ajoute Gilles Croguennec (PC), il y a vraiment un très fort mécontentement de la part des gens qui ne veulent pas que les services publics leur soient retirés. »
Et maintenant ? A l’image du comité national, l’échelon local de défense de La Poste réclame un référendum. « On a fait cette consultation avec nos moyens, que l’on fasse maintenant débattre la population avant que le projet soit présenté au Parlement, souligne Sylvain Sigurani. Le président de la République a la possibilité d’organiser cette consultation. » « Si certains jugent que la question n’était pas bonne, ajoute Matthieu Brasse (PS), qu’une consultation soit organisée dans le cadre d’un vrai référendum.

Le projet de loi arrive début novembre au Sénat. Puis à l’Assemblée nationale. Le député PC du Havre, Daniel Paul, y défendra le statut actuel de La Poste en s’appuyant sur les « deux millions de Français » qui sont exprimés. « Cela nous donne du poids, dit-il. Après une telle participation, s’interroge Daniel Paul, est-ce qu’un tel texte est toujours d’actualité ? »
ST. S.

A lire ici

Votation citoyenne jusqu’au 3 octobre

091001 poste

Le Parti Socialiste participe activement à la campagne contre la privation de la Poste et sera présent dans différents lieux de vote. Il faut voter !

Au Havre, des citoyens tiendront les bureaux de votes aux dates et lieux suivants :

Mercredi 30 septembre au samedi 3 octobre salle Franklin
(ouvert toute la journée sauf samedi am)

Jeudi 1er octobre
marché Mare Rouge (9h-13h)

Vendredi 2 octobre
devant entrée Hôtel de Ville (9h-17h)
marché Bléville (9h-13h)

Samedi 3 octobre
Graville (mairie/poste/shopi)(9h-13h)
marché Caucriauville (9h-13h)
marché Ste Cécile (9h-13h)
marché Rond-Point (14h-17h)
marché Sanvic (9h-13h)
marché Gobelins (9h-13h)
Intermarché Qu. Eure (9h-13h)
Super U Applemont (9h-13h),
Mairie de Rouelles (8h-18h),
Hôpital Monod Hall Nord (12h30-16h00),
gare SNCF (?)

Des votes seront aussi organisés dans des entreprises : France Telecom, Dresser, Sidel, SNCF, CPAM, dans des écoles et à l’Université…

plus d’infos sur http://www.touchepasamaposte.com/