Le Havre accueille le siège national de l’ENSM !

ENSM Le Havre Matthieu Brasse

Nicolas Mayer-Rossignol, Président de la Région Haute-Normandie et Catherine Troallic, Députée de Seine-Maritime, se félicitent que l’ENSM du Havre soit désignée par décret pour accueillir le siège national de l’école. Une bonne nouvelle pour la Porte Océane et pour la Normandie.

« Lors du conseil d’administration* de l’ENSM à Paris le 10 décembre 2013 avec Édouard Philippe, député maire du Havre, nous avions demandé que le site havrais accueille le siège de l’école nationale. Le Président de la République et le Gouvernement viennent de prendre un décret en ce sens. C’est une des exigences que nous avions portées, nous nous félicitons d’avoir été entendu. C’est une bonne nouvelle pour la citée océane en particulier et pour la Normandie en général », indiquent Nicolas Mayer-Rossignol et Catherine Troallic.

« Le Havre, une fierté pour la France ! » retour sur la venue du Président de la République au Havre

François Hollande était au Havre le mardi 6 octobre 2015. Au programme : les inaugurations de l’Ecole Nationale Supérieure Maritime et du plus grand porte-conteneurs du monde battant pavillon français : le CMA-CGM Bougainville. Retrouvez ici le reportage sur l’inauguration de l’ENSM et les discours du Président de la République.


Visite du ship-in school de l’école nationale… par elysee


Discours lors de l’inuguration de l’école… par elysee


Dicscours lors de l’inauguration du CMA CGM… par elysee

Table ronde sur le projet de canal Seine-Nord : communiqué des députés de la vallée de la Seine et du Président de Région

Communiqué de presse des députés Catherine Troallic, Estelle Grelier, Christophe Bouillon et du Président de la Région Haute-Normandie Nicolas Mayer-Rossignol suite à la table ronde sur le projet de canal Seine-Nord Europe du 29 juin au HavreIMG_8608

« Nous tenons à saluer la tenue de la table ronde sur le projet de canal Seine-Nord Europe ce matin en Sous-préfecture du Havre. Proposée par les députés de la vallée de la Seine – Catherine Troallic, Estelle Grelier, Christophe Bouillon – et le Président de la Région Haute-Normandie – Nicolas Mayer-Rossignol – elle avait pour objectif de réfléchir aux moyens d’améliorer la compétitivité des ports d’HAROPA, d’élargir notre hinterland et d’évoquer l’avenir des domaines afférents au monde portuaire (douane, foncier, logistique). Cette table ronde a été utile à bien des égards.

D’abord pour écouter les positions des acteurs portuaires, maritimes, fluviaux du Havre et de Rouen et pour mesurer leurs inquiétudes.

Ensuite pour rappeler que pour la première fois depuis 30 ans, l’Etat avec les Régions se mobilise concrètement pour la vallée de la Seine. Dans le Contrat de Plan Interrégional Etat-Régions et les Contrats de Plan signés en février dernier à Honfleur en présence du Premier ministre Manuel Valls et des deux Présidents de Région normandes, figurent des projets stratégiques pour le développement de l’axe Seine : développement des terminaux de conteneurs, accès fluvial à Port 2000, amélioration des accès nautiques du Grand Port maritime de Rouen, modernisation de l’axe ferroviaire Serqueux Gisors. Nous rappelons que cette table ronde n’est que la première étape d’un processus qui se poursuivra avec la mise en œuvre effective de près d’un milliard d’euros d’investissements au bénéfice de l’axe Seine et à travers un travail pragmatique au sein du Conseil de la Vallée de la Seine, aux côtés de l’ensemble des acteurs portuaires.
Lire la suite

Jacqueline Rubé nous a quittés – adjointe au Maire du Havre de 1971 à 1983, militante socialiste depuis 45 ans

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de notre camarade et amie Jacqueline RUBE. Jacqueline a voué sa vie au combat contre les inégalités et contre l’injustice. C’est LA dame de cœur des socialistes havrais qui nous a quittés et nos pensées vont à ses proches et à sa famille.
Jacqueline-Rube-nous-a-quitte-Le-Havre-Parti-Socialiste1-624x336

C’est en 1964 que Jacqueline rencontrera le mouvement « Vie Nouvelle » mouvement chrétien qui l’amènera à s’impliquer dans la vie politique avec un engagement « chrétien de gauche ».

Adhérente au Parti Socialiste dès 1971, Jacqueline Rubé sera élue à la mairie du Havre en mars de la même année dans la municipalité d’union de la gauche avec André Duroméa. Elue pendant 12 années, Jacqueline sera la première femme socialiste adjointe au maire du Havre. Ce poste l’amènera à s’intéresser aux questions d’hygiène et de santé : elle sera administrateur à l’hôpital, en charge du bureau d’hygiène de la ville du Havre et aussi de l’habitat insalubre : résorption des bidonvilles, logement des travailleurs immigrés. Jacqueline créera des foyers de travailleurs étrangers pour loger les anciens habitants des bidonvilles de la cité Chauvin.

Candidate à de nombreuses élections, elle permettra au Parti Socialiste de s’implanter sur l’agglomération havraise. Elle se présentera aux élections cantonales et législatives, c’est d’ailleurs la 1ère fois que le Parti Socialiste présente une femme aux élections législatives en Seine-Maritime et pour l’animation de sa réunion de campagne, c’est François Mitterrand qui viendra au Havre !

Fondatrice de l’« Association Havraise d’Action et de Promotion Sociale » (AHAPS) dont elle sera la Présidente de 1973 à 1983, mais aussi de l’ « Association pour la Promotion, l’Alphabétisation et l’Animation » (APAAM), son engagement pour l’intérêt collectif ne cessera jamais. Militante associative pour les migrants, le logement des plus démunis, la Palestine, le Burkina-Faso, Jacqueline recevra les insignes de chevalier dans l’Ordre national du Mérite en 2011 où elle terminera son discours par ces mots : « prenez le risque de la fraternité ! »

La section PS du Havre, Matthieu Brasse son secrétaire de section, Catherine Troallic, députée PS du Havre, les militants socialistes du Havre et de Seine-Maritime, la Fédération PS de Seine-Maritime et Nicolas Rouly, son Premier Secrétaire, sont tristes et seront présents lors de ses obsèques pour honorer sa mémoire – celle d’une grande dame, LA dame de cœur des socialistes havrais – en poursuivant fidèlement son engagement pour la fraternité. 

Dans la Normandie, les Douanes doivent rester au Havre

Communiqué de presse de Nicolas Mayer-Rossignol, Président de la Région Haute-Normandie auquel s’associent Les Socialistes havrais, Matthieu Brasse, Secrétaire de section, Catherine Troallic, Députée de Seine-Maritime et Conseillère régionale, Laurent Logiou, Vice-président de la Région Haute-Normandie, Oumou Niang-Fouquet, Conseillère municipale de la ville du Havre, Nacéra Vieublé – Conseillère départementale, Jérôme Dubost, Conseiller départemental

Nicolas MAYER-ROSSIGNOL« La presse de ce soir se fait l’écho de rumeurs selon lesquelles le site des Douanes du Havre, première recette française pour la perception des droits de douane, serait menacé de fermeture pour transfert à Rouen.

Je veux dire une chose simple: Le Havre est le premier port de Normandie. C’est l’un des tout premiers ports d’Europe. Comme en attestent les Contrats de Plan et le Contrat d’agglomération que j’ai signé la semaine dernière avec le Député-maire Edouard Philippe, le territoire havrais est l’un des territoires de Haute-Normandie où la Région investit le plus. Son rôle est stratégique au cœur de la future Normandie. Les Douanes ont toute leur place dans cet environnement économique, industriel, portuaire et logistique. J’ai contacté dès ce soir le Cabinet de Christian Eckert, Secrétaire d’État au Budget, auprès du ministre des Finances et des Comptes publics, à qui j’ai dit très clairement ma position. Dans la Normandie, les Douanes doivent rester au Havre.« 

 

La victoire de la Gauche au département dépend de la mobilisation de tous les Havrais.

Nous remercions les près de 22 % d’électeurs havrais qui ont voté dès le 1er tour pour les candidats PS-PRG aux élections départementales et les plus de 17 000 électeurs qui ont voté à Gauche.

La Gauche ne sera pas représentée au 2nd tour sur les cantons 14 (le Havre 1) et 17 (Le Havre 4) dimanche prochain et l’extrême droite arrive à un score historiquement haut dans les quartiers du Havre ou les citoyens ont le plus besoin des politiques départementales. Les candidats de gauche et de la majorité départementale sont qualifiés sur 4 des 6 cantons de l’agglomération du Havre :

Jérôme DUBOST et Nacéra VIEUBLE sur le canton 15 : Montivilliers, Harfleur, Caucriauville, Rouelles
Jean-Paul LECOQ et Sophie HERVE sur le canton 16 : Gonfreville l’Orcher, Gainneville, Rogerville, Quartiers Sud du Havre
Antoine SIFFERT et Henriette FERNEZ sur le canton 18 : Ormeaux, Funiculaire, Danton, Douanes, Tourneville, Vavasseur, Bayonvilliers
Philippe CAPELLE et Laura FIAT sur le canton 19 : Sanvic, Notre Dame, St François, St Roch, St Vincent, Plage, Sainte-Adresse

Fidèle à ses valeurs, alors que la droite persiste dans son ambiguïté, la section socialiste du Havre appelle tous les Havrais à voter massivement pour les candidats de la Gauche et à faire barrage aux candidats FN dimanche 29 mars.

En Seine-Maritime, la Gauche est présente au 2nd tour dans 25 cantons, avec de sérieuses chances de victoire départementale.
La Seine-Maritime emmenée par Nicolas Rouly peut rester à Gauche. Cela passe par l’agglomération du Havre.
Dimanche prochain, rassemblons-nous, votons pour les candidats proche de vous !

Trouver mon bureau de vote au Havre ?

Vous habitez au Havre et vous voulez connaitre votre lieu de vote :
cliquez sur l’image ci-dessous pour connaitre votre bureau de vote en fonction de votre adresse

bandeau-bureau-de-vote

En fonction de votre canton, voici les bulletins de vote des candidats de la majorité départementale de Gauche soutenus par le Parti Socialiste, le Parti Radical de Gauche et la Président du Département de Seine-Maritime aux élections du dimanche 22 mars 2015 :