ENSM

Alors que l’avenir de l’ENSM du Havre mobilise les élus socialistes depuis plusieurs mois, alors que le Président de Région Nicolas Mayer-Rossignol vient d’obtenir la réouverture de la concertation et d’éviter que le projet de transfert d’effectifs étudiants vers Marseille ne soit entériné au Conseil d’administration de l’ENSM du 23 octobre dernier, la droite régionale, jusqu’ici atone et absente, se réveille soudain et publie… un communiqué de presse, après le conseil d’administration c’est à dire après la bataille, dénonçant un « coup bas » porté au territoire havrais.

Au-delà de la forme -quel intérêt de communiquer par voie de presse plutôt que de s’associer aux démarches des élus locaux?-, l’incohérence des élus de la droite régionale est frappante et inquiétante. C’est en effet cette même opposition régionale qui aujourd’hui affirme vouloir défendre l’enseignement supérieur havrais, qui a voté, lors de la séance plénière du Conseil Régional du 24 juin dernier, contre l’aide régionale de 800 000€ au Pôle Ingénieur et Logistique du Havre et contre les 9 M€ accordés au GPMH pour l’accueil des activités industrielles de l’éolien of-shore… Voilà le vrai « coup bas » porté au détriment du territoire havrais ! 

En 18 mois, le gouvernement et les élus locaux socialistes ont obtenus des avancées sur l’ENSM : Alain Le Vern alors encore Président de Région, a écrit au Premier Ministre pour dénoncer la situation laissée par la droite ; Catherine Troallic et Estelle Grelier, Députées de Seine-Maritime, ont alerté le Ministre Frederic Cuvillier ; Nicolas Mayer-Rossignol a quant à lui, quelques jours seulement après son élection, obtenu du Directeur de l’ENSM, en lien avec le Ministre Cuvillier, que le projet d’établissement présenté ne soit pas entériné mais fasse l’objet d’une véritable concertation.

Avant de communiquer et polémiquer, la droite régionale aurait tout intérêt à… travailler

Communiqué du groupe Socialiste et Divers gauche de la Région Haute-Normandie

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *