C’est avec beaucoup d’émotion, de respect et de reconnaissance que nous apprenons la décision d’Alain Le Vern de quitter la vie politique ou plutôt de remettre ses mandats. Comme il l’indique lui-même dans son communiqué, il n’entend pas abandonner l’ensemble de ses camarades qui, sur tous les territoires de Haute-Normandie, feront encore appel à lui pour son expérience, sa hauteur de vue et sa passion pour la chose publique. Et ce sera notre cas au Havre !

DSC_0061_1600x1064Alain Le Vern au Havre entouré des Conseillers régionaux havrais Valérie Gibert-Thieulent, Catherine Troallic et Laurent Logiou

Homme de caractère, de compétences et d’engagement, il aura servi avec détermination ses concitoyens dans tous les mandats qu’il a exercés : Sénateur, Député, Maire, président de la Communauté de communes de Saint-Saëns-Porte de Bray. Mais c’est en tant que Président de Région qu’il aura marqué la Haute-Normandie de toute son empreinte. Il aura permis de multiples réalisations sur tous nos territoires – au Havre en particulier – pour améliorer la qualité de la vie et préparer l’avenir des Haut-Normands.  Alain Le Vern n’est pas qu’un excellent gestionnaire (la Région figure parmi les collectivités les mieux gérées de France), c’est aussi un innovateur avec la mise en place du « 276 ». Alain Le Vern est également un visionnaire et un bâtisseur avec la mise en place de la filière Energies, le développement de l’axe Seine, par exemple. L’une de ses dernières grandes victoires politiques sera d’avoir contribué à obtenir que la LNPN soit classée au rang de première priorité parmi les investissements d’avenir annoncés par le Premier ministre. Enfin, il aura permis la formation et l’émergence de nombreux jeunes talents politiques. Pour tout cela, nous le remercions.

« Cela fait 30 ans que je travaille à ses côtés. Il m’a fait l’honneur d’être deux fois son directeur de campagne pour les régionales, son Vice-président et le président du groupe socialiste à la Région. Dans la vie on traverse tous des moments difficiles et il est hélas rare de pouvoir compter sur ses « amis politiques » qui n’en ont souvent que le nom. Alain est l’exception qui confirme la règle, il a toujours été là dans les bons comme les mauvais moments.  Notre relation est basée sur la franchise, le respect et la solidarité. Alain le Vern c’est toute une vie au service des autres. Je lui souhaite à présent de profiter pleinement de la sienne avec ses proches », précise Laurent Logiou.

«  Je salue le courage de la décision d’Alain Le Vern qui m’attriste personnellement mais qui force aussi mon admiration et mon respect. Savoir s’arrêter en politique et passer la main est une chose très difficile et délicate. Auprès de lui, j’ai beaucoup appris : la rigueur, la droiture et la force de travail. C’est un homme qui m’a énormément conseillé et que j’ai toujours écouté attentivement. Sous de « faux airs austères », Alain Le Vern est un homme de cœur, d’une extrême gentillesse et qui est juste. Alain Le Vern fait partie de ces deux ou trois personnes qui m’ont permis d’être là où je suis aujourd’hui. Pour cela, je veux lui témoigner publiquement toute mon affection et ma gratitude », souligne Catherine Troallic.

Communiqué de Laurent LOGIOU (Vice-président de la région Haute-Normandie et Président du groupe socialiste et divers gauche) et Catherine Troallic (Conseillère régionale, députée de la Seine-Maritime)

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *