Une opposition constructive

Bilan de 6 mois de mandat : une opposition constructive en marche !
Le contexte économique et social (baisse des salaires et des retraites, réduction du pouvoir d’achat, hausse du chômage,…), fruit d’un libéralisme à outrance et dont se prévaut tant Sarkozy, n’épargne pas les Havrais. Il est même, pour certains, accentué par les mesures injustes (ou l’absence de mesures) du mai-re et son équipe qui, sous couvert d’embellir Le Havre, mènent une politique inégalitaire qui lèse des quartiers qui auraient au contraire besoin du soutien de la ville. Le tissu social en pâtit d’autant plus. Le maire soigne les murs et les vitrines au détriment des Havrais qui vivent derrière.
Membres de l’opposition, nous sommes donc très attentifs aux mesures prises par la droite locale et sans scrupule. Nous nous y opposons non pas systématiquement mais dès lors qu’elles sont contraires à l’intérêt des Havrais. Et les sujets de discorde sont nombreux : implantation de centrales à charbon, appauvrissement de l’hôpital public, augmentation du stationnement payant, mise en place d’une politique culturelle inégalitaire, absence de politique foncière, réalisation pharaonique des Bains des Docks, opacité des critères d’attribution de subventions aux associations,…
Parce que nous voulons aussi être une force d’opposition constructive, nous proposons des solutions alternatives chaque fois que cela est possible et en fonc-tion des renseignements que l’on veut bien nous fournir. Et nous informons les habitants des positions prises par le maire en conseil municipal mais politique-ment peu « communicables » au grand public !
L’opposition socialiste existe bel et bien au Havre et se fait entendre !

Catherine Troallic

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *