MALGRÉ LES ANNONCES DE GHOSN D’UN NOUVEAU VÉHICULE POUR 2012
SARKOZY-RUFENACHT-GHOSN SACRIFIENT L’INDUSTRIE AUTOMOBILE DANS NOTRE RÉGION
Le bassin d’emploi de la région havraise est encore une fois durement touché par les annonces faites par
M. GHOSN de la suppression d’une équipe sur les chaines de montage de l’usine Renault de Sandouville.
Nous ne pouvons qu’être très inquiets face à cette annonce :
– Inquiet pour l’ensemble des salariés de Renault en Europe (5000 suppressions de poste).
– Inquiet pour les employés de l’usine de Sandouville dont l’avenir dépend de la confirmation ou non de ces 1000 suppressions de poste.
– Inquiet pour les entreprises sous-traitantes du bassin économique havrais.
Si ce plan social est confirmé, ce ne serait pas 1000, mais 5000 emplois qui seraient suppri-més uniquement sur la région havraise (1emplois direct pour 4 emplois indirects selon les syndicats). Une catastrophe !
Catastrophe d’autant plus surprenante puisque le groupe Renault annonce une hausse de son chiffre d’affaires au premier semestre 2008 de 2,3 %, et que l’État a mis en place une aide sur le chômage technique pour l’usine de Sandouville.
Il ne faut pas baisser les bras. L’ensemble des syndicats soutenus par les élus locaux de gau-che , doivent faire front commun pour obtenir du gouvernement qu’il joue pleinement son rôle en incitant la direction de Renault à renoncer à ce plan social et à diversifier la produc-tion de l’usine de Sandouville.
Communiqué du Parti Socialiste du Havre

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *