photo

Vendredi 19 avril 2013, Ségolène Royal, vice-présidente et porte parole de la Banque publique d’investissement (BPI France) est venue présenter aux acteurs économiques haut-normands, à l’invitation d’Alain Le Vern, Président de la Région Haute-Normandie.

Ce nouvel organisme public dont la mission est d’offrir les instruments de financement au service de la croissance et du développement des entreprises, aux côtés de Pierre-Henry Maccioni, préfet de la région Haute- Normandie et de Guillaume Bachelay, Député de la 4èmecirconscription de Seine- Maritime, rapporteur du projet de loi sur la BPI à l’Assemblée Nationale, membre du comité national d’orientation de la BPI, et conseiller régional.

Nos entreprises, qu’elles soient petites, moyennes ou de tailles intermédiaires disposent désormais d’un outil public puissant et cohérent, dont la vocation est d’abord de structurer le tissu entrepreneurial dans les territoires explique Alain Le Vern. Un outil capable d’impulser, du côté des banques commerciales, la confiance qui fait aujourd’hui défaut pour prêter aux entreprises. Une confiance qui accompagnera l’élan des projets prometteurs pour notre région, synonymes de croissance, de créations d’emplois et d’attractivité du territoire. Ici, en région, nous sommes déjà prêts : nous avons l’expertise, la connaissance intime du tissu économique local, les compétences.

Nous travaillons depuis longtemps aux côtés d’OSEO et de la Caisse des dépôts et consignations. La création de la BPI vient conforter et renforcer ce partenariat au service des entreprises.

  •  LA BPI AU PLAN NATIONAL

Le décret d’installation du comité national d’orientation est paru le 11 avril. Le CNO est chargé d’émettre un avis sur la stratégie et la doctrine d’intervention de la BPI. BPI France est dans les faits déjà opérationnelle. Elle intègre les moyens d’intervention d’OSEO, du Fonds stratégique d’investissement (FSI) et de CDC Entreprises. Dès maintenant, le visage de BPI France en région est la direction régionale d’OSEO.

Le Président de BPI France est Jean-Pierre Jouyet, la vice-présidente et porte-parole est Ségolène Royal et Nicolas Dufourcq est directeur général

Les missions de BPI France

La BPI regroupe trois entités adaptées aux besoins de financement des entrepreneurs : BPI France financement, BPI France investissement et BPI France innovation.

BPI France en action

– Cofinancer les prêts bancaires à moyen et long terme des entreprises (PME et ETI)

– Financer l’innovation via des subventions et des avances remboursables

– Proposer un service de garantie de prêts bancaires

– Investir en fonds propres dans les entreprises ou dans des fonds partenaires à tous les stades de développement de l’entreprise (amorçage, capital risque, capital développement, transmission)

– Soutenir l’export

  • BPI FRANCE EN REGION : UN PARTENARIAT RENFORCE AU SERVICE DES ENTREPRISES

 Le Comité régional d’orientation

Alain Le Vern, Président de la Région, présidera le CRO composé de 25 membres : représentants de l’Etat, représentants du conseil régional, représentants de la Caisse des dépôts et consignations, des organisations syndicales de salariés, d’employeurs et de travailleurs indépendants, du CESER, de la CCI de région, de la Chambre régionale des métiers et de l’artisanat, de personnalités compétentes dans le domaine de l’économie désignées par le Président, un représentant de l’ADEME.

Le CRO se prononce sur la stratégie d’intervention de la BPI en région. Il est en cours de composition.

Jérôme Rousseau, l’actuel directeur régional d’OSEO, sera le directeur général de la BPI pour la Haute-Normandie.

 Des outils et des interventions mutualisés.

Le portail Haute-Normandie Espace Entreprises (www.hn-espace-entreprises.fr) créé par la Région en 2006, sera mis au service de la Banque publique d’investissement comme plateforme d’accueil et d’orientation.

Porte d’entrée unique des entreprises pour déposer leurs demandes d’aides publiques, cette plateforme régionale permet de mettre les entreprises en relation avec le bon interlocuteur et leur propose un accompagnement personnalisé.

La coordination des financements de la Région avec celles de la BPI sera par ailleurs renforcée et des outils d’intervention nouveaux seront mutualisés. Il sera alors possible de proposer de nouveaux services aux entreprises, dans un souci de simplification de leur démarche, afin de leur proposer une réponse rapide et efficace.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *