La Haute-Normandie conserve une presse quotidienne régionale

Dans un contexte social particulièrement tendu, le jour de la liquidation du quotidien France Soir, nous accueillons avec satisfaction l’annonce de la reprise de Paris Normandie par Messieurs Xavier Ellie et Denis Huertas.

Les salariés ont défendu avec énergie, conviction et responsabilité leur entreprise et leurs emplois.

Cette reprise permet la sauvegarde de 272 emplois ainsi que le maintien des titres publiés (Paris Normandie, Havre Libre, Havre Presse, Liberté Dimanche et Progrès de Fécamp)contribuant ainsi au pluralisme de l’information indispensable à la vitalité démocratique. Nous nous en réjouissons même si nous n’ignorons pas que l’offre de reprise prévoit également la suppression de 85 postes.

Nous souhaitons que la nouvelle direction mette en oeuvre le plan social avec le plus de discernement possible et que chaque salarié licencié puisse être étroitement accompagné.

Nous souhaitons à présent que les titres perdurent. Nous y serons très attentifs.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *