Eoliennes_offshore_1303_x_651A l’occasion d’une réunion dans la Manche ce week-end, le candidat UDI-LR aux élections régionales des 6 et 13 décembre a tenu des propos surprenants quant à la place du Havre et des énergies marines renouvelables dans la future région Normandie. Selon les propos recueillis par les journalistes de Ouest-France, le candidat  Morin a promis : « l’installation de l’usine d’éolienne à Cherbourg et non au Havre s’il y a un choix à faire ».

Voilà qui en dit long sur l’importance qu’il attache au développement de la Porte Océane ! Les deux sites de production des parcs éoliens, au Havre et à Cherbourg, sont pourtant le fruit du travail concerté des deux régions Normandes et de leurs Présidents Laurent Beauvais et Nicolas Mayer-Rossignol, mais aussi des communautés d’agglomération du Havre et de Cherbourget de tous les acteurs locaux. Ces deux projets sont issus d’appels d’offres différents et sont complémentaires.

Au lieu de conforter ce rassemblement, le candidat Morin fait le choix d’opposer les projets, d’opposer les bassins d’emplois, d’opposer les villes Normandes, d’opposer entre eux les Normands. Il préfère reléguer Le Havre en deuxième division. Nous le regrettons vivement. Tous les Havrais doivent savoir que le candidat Morin ne souhaite pas voir les emplois de l’industrie éolienne se développer dans leur ville.

Catherine Troallic
Députée  de la 8ème circonscription de Seine-Maritime – Conseillère régionale

Oumou Niang
Conseillère municipale de la Ville du Havre

Laurent Logiou
Président du groupe socialiste et divers gauche à la Région Haute-Normandie

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *