En meeting à Villepinte, le candidat sortant a tenté de (re)lancer sa campagne.

La magie de 2007 n’est pas au rendez-vous en 2012 : le bilan et l’échec sont passés par là. Après comme avant Villepinte, on ne sait toujours pas pourquoi ce qui a échoué ou qui n’a pas été fait depuis cinq ans réussirait maintenant. Son bilan, c’est son boulet. Son projet, c’est son bilan.

Le rassemblement de la majorité sortante est factice : Fillon et Copé préparent déjà l’après ; Juppé annonce un congrès de l’UMP à l’automne ; Borloo et Yade, annoncés, sont finalement absents. A l’issue du quinquennat Sarkozy, la France est divisée et la droite fragmentée.

En une heure de discours, pas une idée nouvelle pour la vie quotidienne des Français : emploi, école, logement, santé, transports, pouvoir d’achat, services publics ne sont pas évoqués. Alors que F. Hollande a présenté ses 60 engagements et leur financement il y a un mois et demi, on attend toujours une vision d’ensemble de la part du candidat UMP : une compilation de promesses non tenues et d’idées saugrenues ne font pas un projet pour la France et pour l’Europe.

Son échec, c’est la faute aux autres. La faute à la crise que la funeste loi TEPA avait précédée d’un an. La faute à la gauche qui n’est plus aux responsabilités depuis dix ans. La faute aux syndicats qui n’ont pas été écoutés durant le quinquennat. Et désormais la faute à l’Europe qu’il a présidée au 2ème semestre 2008 et dont il revendique l’orientation libérale conservatrice avec Mme Merkel. Quand on est chef de l’Etat, on rend des comptes au lieu de régler des comptes.

Plus que jamais, F. Hollande incarne le changement : le redressement productif, financier, éducatif plutôt que l’abaissement aggravé ; la justice sociale, fiscale, territoriale plutôt que les inégalités augmentées ; le rassemblement des Français autour des valeurs de la République  plutôt que la division exacerbée entre les personnes, les catégories et les générations.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *