Extrait de l’intervention de Najwa :
Parler des discriminations n’est pas chose facile.
D’abord, parce que c’est un sujet sensible, un sujet trop souvent entouré de tabous, et pourtant si réel.
Ensuite, parce que c’est un sujet multiple, qui revêt diverses formes, divers visages.
Oui, les discriminations sont partout dans notre société, elles n’épargnent personne. Parfois on est trop jeune, parfois on est trop âgé. D’autres fois on a la mauvaise couleur de peau, trop foncée, ou pas assez claire. A d’autres moments on est atteint d’un handicap, d’une infirmité, d’une différence qui répugne, qui marginalise, qui discrimine.
Enfin, parfois on a juste le tort d’être une femme… et je ne vous parle pas de celles, qui issues de l’immigration, tentent de faire entendre leur voix dans un monde d’hommes, croyez moi, ce n’est pas simple tous les jours.
Oui, les discriminations sont multiformes. Multiformes certes, mais elles ont toutes un point commun : elles sont sans exception insupportables, inacceptables.
Il n’y a pas de petite discrimination. Oui, toute forme de discrimination quelle qu’elle soit, est une plaie, une douleur, que notre société doit rejeter.
La suite sur le blog de Najwa

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *