A l’occasion des cérémonies du 11 novembre, Laurent LOGIOU (Vice-président de la Région Haute-Normandie, Conseiller municipal), Gérard HEUZE ( Vice-président du Département de Seine-Maritime), Catherine TROALLIC (Conseillère régionale et Conseillère municipale) et Matthieu BRASSE (Secrétaire de section du Parti Socialiste du Havre) se sont rendu aux différentes cérémonies du Havre (Place Charles De Gaulle, Sanvic, Bléville et Rouelles) et de Sainte-Adresse.
François Hollande s’est lui rendu à la nécropole nationale de Saint-Thomas d’Argonne, dans le Bois de la Gruerie à Vienne-Le-Château (Marne).
Les élus socialistes havrais s’associent à son discours dans lequel il y a évoqué la mémoire des soldats ainsi que de toutes les victimes d’un siècle de conflits. «En ce 11 novembre 2011,Il n’y a plus aucun survivant de la Grande guerre, nulle part dans le monde, aussi seul le devoir de mémoire pourra entretenir le souvenir, puisqu’aucun témoin ne pourra plus transmettre par ses mots la réalité de cette tuerie» a –t il dit. François Hollande a rappelé qu’en cette période de crise économique, il faut prendre garde aux extrémismes qui font ressurgir les haines.
«Le 11 novembre doit demeurer aussi le rappel des ravages des nationalismes, de l’esprit de revanche, des haines entretenues pour de mauvaises causes».
«En ce 11 novembre 2011, rien n’est jamais acquis et rien ne sera jamais acquis sans lutte et sans conscience, c’est-à-dire sans l’affirmation des valeurs universelles pour lesquelles les hommes qui sont ensevelis ici ont donné leurs vies et pour lesquels leurs descendants ont le devoir d’assurer toujours la victoire face au fanatisme, à l’obscurantisme et à l’intolérance», a résumé François Hollande.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *