Suite aux déclarations de Didier Marie sur le possible non-financement de projets à cause du retrait de financement de l’Etat vers les départements, voici la réponse de Gérard Heuzé, Vice Président du Conseil Général et conseiller général Socialiste du Havre :

hl

heuze gerardSelon Gérard Heuzé, seul conseiller général PS au Havre, les déclarations de Didier Marie n’auraient d’autre but que de faire sortir Antoine Rufenacht du silence. « Le maire du Havre ne dit rien. C’est donc qu’il consent et qu’il soutient la réforme des collectivités. Il est l’une des rares personnalités de Haute-Normandie à diriger une grande agglomération et à être proche du pouvoir. Alors, estime Gérard Heuzé, qu’il fasse passer le message au gouvernement afin que les collectivités territoriales ne soient pas asséchées. Et qu’il fasse comme Alain Juppé en disant que l’on se fout du monde. Mais pour l’instant, il ne dit rien du tout.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *