VŒU DU CONSEIL MUNICIPAL
présenté par le groupe « socialistes, verts et radicaux de gauche »
et par le groupe « le Havre à Gauche, communiste, républicain, citoyen »


Dans le même temps qu’elle confirmait l’objectif d’une marge de 6 % à la fin 2009, la direction du groupe Renault annonçait la suppression d’environ 5 000 emplois dont un millier sur le site de Sandouville.

Une telle opération aurait des conséquences sur les équipementiers, les fournisseurs et dans les entreprises de services concernées par un site industriel aussi important.

En l’absence d’une relance de l’activité (fabrication d’un autre véhicule, efforts de commercialisation en faveur de la Laguna III), c’est l’existence même du site de Sandouville qui est menacée.

Après Altadis et Millénium, après les chocs qu’ont constitué les fermetures des ACH et de Trouvay & Cauvin, la perte de milliers d’emplois industriels dans la filière automobile est un mauvais coup pour notre région havraise ; ce serait une catastrophe majeure, et pas seulement pour notre région, si le site lui-même venait à être mis en cause.

Le Conseil Municipal du Havre, réuni le 22 septembre 2008, refuse une telle perspective dont la logique ne répond qu’à des impératifs de rentabilité financière.
    Il demande à la direction de Renault :

–    de prendre toutes les mesures nécessaires à une politique dynamique de commercialisation de la Laguna III,
–    d’examiner la possibilité que Sandouville prenne le relais de fabrication de modèles dont la production est aujourd’hui insuffisante au regard des commandes,
–    de lancer sur Sandouville la fabrication d’un véhicule électrique dont la vocation n’est pas d’être produite uniquement à l’étranger.

Il réaffirme sa volonté de défendre les sites présents et de favoriser la venue d’activités industrielles nouvelles.

Ce voeu a été adopté à l’unanimité du Conseil Municipal. La droite a, elle aussi,
déposé un voeu, que la gauche n’a pas voté.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *