croix-rouge

Le 27 août prochain, Léopold Jacquens, militant à la Croix Rouge est convoqué devant le tribunal correctionnel pour avoir établi une fausse attestation d’hébergement en faveur d’une personne étrangère, malade et soignée au Havre. Si les militants socialistes sont très attachés à l’indépendance de la justice et à l’application des règles de la République partout et pour tous de la même manière, les militants socialistes du Havre font part de leur solidarité à Léopold Jacquens et souhaitent que les magistrats instruisant cette affaire fassent preuve d’un maximum de clémence à l’égard d’un militant des droits de l’homme intègre dont chacun au Havre connaît la sincérité de l’engagement.

Avec l’abolition du délit de solidarité par le gouvernement le 31 décembre 2012, notre pays a fait un grand pas vers la non-criminalisation de l’entraide. Il faut à présent étudier toutes les solutions notamment juridiques avec les syndicats de la Magistrature, des Avocat de France et la Ligue des Droits de l’Homme pour ne plus connaître ce genre de situation. Pour marquer leur soutien à Léopold Jacquens, les élus socialistes du Havre seront présents lors de l’audience du 27 août prochain.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *