Benoît Hamon : « Ma visite au Havre »

« Vendredi 10 mars 2016, visite au Havre

Avant d’ouvrir un nouveau meeting, je me suis rendu au port accompagné de Catherine Troallic, députée, et des élus locaux Matthieu Brasse, Oumou Niang-Fouquet, Nacéra Vieublé. Ce port du Havre, c’est 700 entreprises, 31 000 emplois, une localisation unique en Europe.

J’y ai rencontré l’Union Maritime Et Portuaire avec qui nous avons évoqué l’indispensable modernisation du port et le maintien de sa compétitivité. Il nous faut être ambitieux, moderniser le ferroviaire, penser l’avenir du port et mieux le relier encore à l’Europe. J’ai également échangé avec les dockers CGT du Havre. Le travail des dockers est essentiel et particulièrement exigeant : horaires décalés, pénibilité … 

Ensemble, nous avons discuté de l’indispensable nécessité d’investir et d’avoir une vision d’avenir de long terme. Nous devons développer les énergies renouvelables, l’éolien offshore, c’est une opportunité en termes d’activité et de création de très nombreux emplois. »

Benoît Hamonle 10 mars 2017 au Havre


Dégradation du local socialiste du Havre et de la permanence parlementaire de Catherine Troallic

Une fois de plus, une poignée d’individus se réclamant de la CGT est venue dégrader la façade du local de la section havraise du Parti Socialiste. Ils en ont profité pour dérober la plaque de la permanence de Catherine Troallic, Députée, désignée par le suffrage universel. Comme cela ne suffisait pas, ils sont ensuite allés s’en prendre à la permanence du PRG.

Refusant de répondre à la provocation, la section havraise du PS exprime son indignation et son profond mépris envers ces comportements violents qui ne sont le fait ni de progressiste, ni de démocrate.
La section socialiste du Havre ne se laissera jamais intimider par cette bande. Elle assure Catherine Troallic et Yves Bertrand de son soutien total et demande à l’union locale CGT de se démarquer clairement de ces actes honteux.

Voir le reportage de France 3 Haute-Normandie :