La politique d’urbanisme commercial va à l’encontre des commerces de proximité

Paris Normandie Le Havre revient sur le Conseil municipal du lundi 26 septembre lors duquel « les élus de l’opposition, et notamment le Parti Socialiste, sont montés au créneau sur la situation extrêmement préoccupante des commerces de proximité…. »


Paris-Normandie Le Havre du 28-09-2016 http://www.paris-normandie.fr/actualites/politique/les-elus-du-havre-s-affrontent-sur-la-situation-des-petits-commerces-de-la-ville-XN6953671#

 

Comment aider le commerce au Havre

Le Journal Paris-NormandieHavre Libre – Le Havre Presse consacrait un article au Conseil municipal du lundi 11 avril 2016, où Matthieu Brasse – Conseiller municipal socialiste – est intervenu, entre autres, pour demander la mise en place d’un plan pour nos commerces de proximité au Havre.
Comment aider le commerce - Le Havre Libre du 13-04-2016
Le Havre Libre – Le Havre Presse – Paris Normandie du 13-04-2016
http://www.paris-normandie.fr/detail_article/articles/5513721/aider-le-petit-commerce-les-elus-du-havre-n-ont-pas-la-meme-vision#.Vw4Z-fmLSM_

Retour sur la loi artisanat, commerce, TPE : réunion d’information à la CCI avec Catherine Troallic et le rapporteur de la loi

Sur le blog de Catherine Troallic, Députée de la Seine-maritime :

IMG_9356Monsieur le Vice-président de la CCI au commerce, Madame la Directrice du pôle accompagnement des entreprises, Madame la Directrice des relations institutionnelles et de la communication, Mesdames et Messieurs, Je souhaite tout d’abord remercier la CCI et son président Vianney de Chalus, à travers vous M. Saunier et aussi vous Mme Dhervillez, Mme Dubosc, pour avoir répondu rapidement et favorablement à ma demande d’organiser cette réunion avec les acteurs économiques du territoire. Ces remerciements sont d’autant plus vifs dans un contexte où les relations actuelles entre l’Etat et les CCI sont un peu tendues… Mais vous, comme moi, savons parfaitement l’importance d’organiser de telles réunions pour informer les acteurs économiques de nos territoires et être à leur écoute.

Je tiens également à saluer vos collaboratrices, pour leur travail et leur disponibilité notamment Alexandra, Charlotte et Céline. Je veux bien évidemment remercier très chaleureusement Fabrice Verdier, député et rapporteur de la loi Artisanat, Commerces et TPE d’avoir accepté mon invitation.

Un mot sur  Fabrice Verdier. Fabrice est député du Gard, conseiller régional du Languedoc Roussillon, et maire de Fons sur Lussan, commune de 250 habitants.

Enfin, je souhaite vous remercier Mesdames et Messieurs pour votre présence. En quelques mots avant de laisser la parole à Fabrice Verdier, je voulais revenir sur la raison qui m’a poussée il y a quelques mois à proposer cette réunion sur cette loi artisanat Commerces et TPE. Dire ce que l’on fait et faire ce que l’on dit, je crois que c’est aujourd’hui un impératif pour les responsables publics.

Ce projet de loi qui a réussi à faire consensus, adopté à la quasi unanimité, me paraît à la fois ambitieux et en même temps concret puisqu’il apporte, je crois, des réponses  pragmatiques aux attentes des commerçants, des artisans et des TPE.

IMG_9360Cette réunion, qui fait suite à un courrier que j’ai adressé aux acteurs concernés de ma circonscription, doit ouvrir le débat, n’est pas une fin en soi, elle doit être doit donner lieu à d’autres rencontres. Dans tous les cas, sachez que je suis à votre disposition. – Cette loi a tout son sens dans notre région industrielle qui certes a des grands groupes dont on a besoin parce que ce sont d’importants donneurs d’ordre notamment en direction des plus petites entreprise mais dont la force économique repose aussi sur les petits entrepreneurs.

Vous êtes, en effet, le poumon économique de nos territoires par votre proximité avec les habitants, ou encore par le lien social que vous tissez avec eux. Les commerces de proximité sont en effet Lire la suite

Tribune LH Océane – Artisans commerçants : nouvel échec de la droite au Havre

Visuel LHOcéane PS-EELV-PRG

Artisans commerçants : nouvel échec de la droite au Havre

En dix ans, LE HAVRE a perdu 1000 commerçants et artisans…. 100 par an et donc 2 par semaine ! Il est grand temps d’arrêter cette hémorragie, synonyme de perte d’emplois, de baisse des services de proximité et de délitement du lien social. Force d’opposition et de propositions, notre groupe a  demandé, depuis plusieurs mois maintenant, que la ville achète certains commerces au moment de leur fermeture, y installe un nouveau professionnel qui, vivant de son travail, paiera un loyer grâce au chiffre d’affaires réalisé. Création d’emplois, réouverture de boutiques, nouveaux services à la population : le tiercé gagnant !

Refus systématique de la majorité UMP : « votre proposition n’est pas réalisable ! »

Force est pourtant de constater que des communes de taille beaucoup plus modeste que notre ville (la dernière en date : Manneville La Goupil, 1028 habitants) parviennent ainsi à sauver le dernier commerce du village, voire parfois, à favoriser le retour d’un artisan ou l’installation d’un professionnel de santé ! Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà ?

Tribune du groupe Socialiste – Europe écologie Les Verts – Radical de gauche dans LH Océane du 1er au 15 novembre