100 emplois d’avenir mis en place au sein du Département

Les emplois d’avenir sont la première concrétisation du nouveau quinquennat. Le dispositif vise les jeunes de 16 à 25 ans, sans diplôme ou peu qualifiés, résidant dans les zones urbaines sensibles.

En Seine-Maritime, les jeunes de moins de 25 ans représentent plus de 32% de la population contre 30,8% en France métropolitaine. De ce fait, le Département de Seine-Maritime entend soutenir l’action des emplois d’avenir à l’échelle de son territoire. Pour ce faire, un dispositif d’aide emploi d’avenir sera mis en place pour accueillir 100 jeunes, au sein de la Collectivité Départementale, sur une période de trois ans avec une attention toute particulière pour les jeunes de moins de 30 ans en situation de handicap.

Le Tramway au Havre : C’est parti !

Ce 12 décembre 2012 était inauguré le tramway du Havre ! Les socialistes étaient au rendez-vous en présence d’Alain Le Vern, Président de Région, Didier Marie, Président du Département, Catherine Troallic, Députée de Seine-Maritime, Laurent Logiou, Vice-président de la région, Gérard Heuzé, Vice-président du Département, Matthieu Brasse, Député suppléant et Florence Martin-Péréon, Conseillère générale suppléante.
Avec 23 stations et un réseau long de 13 km, le tramway qui avait disparu en juin 1951 fait son grand retour à la Porte Océane. Il était temps, car Le Havre est l’une des dernières grandes villes françaises à se doter de la modernité du tramway !

Les Havrais, habitants comme commerçants, ont souffert des deux ans et demi de travaux, mais peuvent à présent emprunter ce réseau en forme de Y – partant de la plage pour aller à Montgaillard et à Caucriauville Le tramway permet de mieux desservir l’agglomération et participera à son dynamisme et à son attractivité. Il complète la desserte de certains quartiers qui disposaient jusqu’alors d’une couverture moins dense et permet de repenser les modes de déplacements dans la Porte Océane, grâce à l’intermodalité – avec le réseau de bus, le TER, les pistes cyclables et les voies piétonnes. Au-delà de la valorisation et de la modernisation de certains quartiers de notre ville, ce nouveau mode de transport doit permettre, en incitant les habitants à moins prendre leur voiture, de lutter plus efficacement contre la pollution atmosphérique dont notre agglomération souffre trop.

Saluons les Présidents de la Région Haute-Normandie et du Département de Seine-Maritime qui ont financé pour plus de 27 millions d’euros ce projet d’envergure qui modifie encore un peu plus la physionomie de notre ville et la dote d’un réseau de transport plus performant.
Le Stade Océane, le Tétris, l’aménagement de l’entrée de ville, le bâtiment de Science Po / INSA, la restructuration du Volcan, la piscine des Docks, l’extension du port de plaisance, le lycée des métiers Jules Lecesne, le tramway, la rocade nord, la plateforme multimodale du GMPH, la rénovation du cinéma Arts et Essais « Le Sirius », le raccordement ferroviaire de la Brèque à Harfleur, Port 2000, la création de la billettique intermodale du réseau LIA, l’implantation prochaine de l’usine d’AREVA… Sur tous ces sujets, la Région et le Département ont joué un rôle moteur.

Pose du premier container du Tetris en présence de Laurent Logiou et Gérard Heuzé


Laurent Logiou, Vice-président de la Région Haute-Normandie et Gérard Heuzé, Vice-président du Départment de Seine-Maritime étaient hier matin à la pose du premier container du TETRIS. Un nouveau lieu de spectacles et de créations au Fort de Tourneville.

Porté par la Papa’s Production, le projet de la future salle de musiques actuelles (SMAC) du Havre apportera un équipement culturel majeur à l’agglomération qui comblera un manque depuis la fermeture du Cabaret Electrique. Le projet s’inscrit dans une démarche globale de requalification et de redynamisation du Fort de Tourneville.

Des couleurs vives, des matériaux bruts aux formes géométriques, des structures composites ; l’originalité du concept s’appuie sur une esthétique forte et une architecture modulaire, en rendant hommage au container, qui a accompagné le développement du port du Havre, et fait écho à un jeu vidéo des années 80.

Le Tétris, qui ouvrira ses portes début 2013, se veut un lieu de diffusion des musiques actuelles et un lieu d’échanges culturels. Le bâtiment sera équipé de 2 salles de spectacle (une jauge de 815 places et un club de 193 places), de 2 studios de répétition, d’espaces d’exposition, de 4 lieux d’hébergements de 12 personnes pour les artistes et les résidents et d’un lieu de restauration.

Les salles pourront également accueillir de la danse, du théâtre, du cirque, des arts plastiques… Et être ainsi un véritable espace de vie et de diffusion culturelle ouvert à tous. Le projet devrait être complété par les équipements du centre d’expression musicale (CEM) qui s’implantera en 2 phases : la construction de 6 studios de répétition et d’une scène pédagogique (prévue courant de l’année 2013) et l’arrivée de l’école (envisagée en 2015).La Région intervient à hauteur de 1,2 M€ du coût des travaux (6 470 0000 €). Le projet reçoit également une subvention du Département (400 000 €), de la DRAC(700 000 €) et de la Ville du Havre (970 000 €), le reste étant à la charge de l’association (3,2 M€).

Cet équipement répond à une attente forte de la part du public et des musiciens à l’échelle de l’agglomération. Il s’inscrit dans une démarche de dynamisme régional et de valorisation des musiques actuelles. Il constituera un pôle d’attractivité majeur pour la Porte Océane. Enfin, il faut souligner le travail qu’a accompli la Papa’s Production pour mener à bien ce projet qui permettra d’inscrire la SMAC dans les dynamiques locales, départementales et régionales.