8 mars : les socialistes au rendez-vous !

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, Florence MARTIN-PÉRÉON, Secrétaire fédérale aux Droits des Femmes, à l’Égalité et à la Parité du Parti socialiste de Seine-Maritime – militante Havraise et Nicolas ROULY, Premier Secrétaire Fédéral font le bilan de 4 années d’amélioration des droits des femmes.

Flyer 8 Mars 2016 Femmes-3

En quatre années les droits des femmes ont évolué positivement dans de nombreux domaines. La loi du 4 août 2014 a permis de nombreuses avancées :

Dans le monde du travail : avec la mise en place de pénalités financières pour les entreprises qui ne font pas d’efforts en matière d’égalité femme/homme (égalité salariale, mixité des métiers, frein dans le déroulement de carrière) mais également avec l’introduction de la parité dans les conseils d’administration et l’encouragement de l’entrepreneuriat féminin.

Dans le monde associatif, avec la promotion de l’égalité femme/homme dans les instances dirigeantes des fédérations sportives ou la promotion du sport féminin.

Pour préserver la notion de choix : avec la prise en charge de l’intégralité des coûts liés à une Interruption Volontaire de Grossesse (IVG). Lire la suite

Pascale Boistard, la secrétaire d’État chargée des Droits des femmes, au Havre

Pascale BOISTARD, Secrétaire d’Etat aux droits des femmes, était au Havre vendredi 27 février.
En présence, notamment, de Florence MARTIN-PEREON (Vice-présidente du Département en charge de l’aide sociale à l’enfance et de la protection maternelle et infantile), de Catherine TROALLIC (Députée de la 8ème circonscription, Conseillère régionale), la Ministre s’est rendue au CMS de Caucriauville pour rencontrer l’ensemble des personnels de la PMI (médecins PMI, infirmières puéricultrices, sages-femmes…) et a ensuite échangé avec l’association GAMS (Groupement pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles). Plus tard dans l’après-midi un débat était organisé au Tetris autour de la place des femmes dans le secteur culturel.
Pascale Boistard, « femme de combat » comme le titrait le Havre-Libre, a terminé cette journée havraise par une rencontre privée avec les militants socialistes en présence de Nicolas MAYER-ROSSIGNOL (Président de la Région Haute-Normandie) et Matthieu Brasse (Secrétaire de section, Député suppléant). Plus d’une heure d’échange sur ce qu’a fait ce gouvernement de Gauche avec les collectivités locales pour les droits des femmes et rappeler que c’est grâce aux socialistes (la droite a voté contre) que le nouveau mode d’élection des conseillers départementaux (élection les 22 et 29 mars prochains) permettra aux assemblées départementales d’être paritaire.

Droits des femmes, égalité femmes-hommes, les colistières de Camille Galap se mobilisent !

IMG_8005

Dans le cadre de la journée internationale de la femme, les colistières de la liste « la Mairie pour tous » ont décidé de se réunir pour échanger et pour débattre de la situation des femmes en particulier au Havre. Pendant plus d’une heure, les discussions ont porté sur l’emploi, la formation, l’égalité salariale, l’éducation, la santé, l’accès à la culture, au sport mais aussi les violences et les discriminations dont les femmes sont victimes.

Ces échanges ont permis de montrer que même si certaines avancées ont pu être enregistrées ces dernières années et ces derniers mois notamment grâce aux réformes portées par la gauche, il reste encore beaucoup à faire pour obtenir l’égalité réelle et surtout pour rompre avec les idées reçues et les stéréotypes quant à la place des femmes dans la société, au sein de la famille, des entreprises et des associations. S’intéresser une journée par an au sort des femmes est une bonne chose mais le changement des mentalités passe par un engagement de toutes et de tous au quotidien et sur le long terme. C’est pourquoi, il faut rendre hommage à l’ensemble des personnes qui se sont battues, se battent et se battront pour défendre les droits des femmes. Pour que les femmes vivent mieux demain qu’hier, il est impératif que celles-ci puissent s’engager encore davantage dans la vie citoyenne et politique. La récente réforme du mode de scrutin départemental et la loi égalité femmes-hommes, voulues par la gauche, y inciteront.

« Au-delà de nos propositions pour améliorer concrètement la vie des Havraises, le message que nous souhaitons aujourd’hui envoyer aux femmes, c’est de ne jamais se résigner, se sous-estimer et s’oublier. Femmes de gauche, socialiste, écologiste, radicale et citoyenne, le combat pour l’égalité des sexes est inscrit dans nos gènes. Issues de milieux très divers, possédant des expériences de vie et professionnelles variées, nous prenons l’engagement aux côtés de Camille Galap de placer cette question des droits des femmes et de l’égalité au cœur de la mise en œuvre de toutes les politiques municipales », concluent unanimement les colistières de la Mairie pour tous.