Catherine Troallic appelle à voter Macron au second tour contre le Front National

Propos recueillis le 25 avril, article du journal Paris-Normandie du 26-04-2017

Catherine Troallic appelle à voter Macron au second tour

Dimanche 7 mai, Catherine Troallic va voter Emmanuel Macron et appelle les électeurs à l’imiter. La députée PS de la 8e circonscription de la Seine-Maritime précise au passage qu’elle ne « soutien[t] pas le programme de Macron » et ne sera « pas membre de la prochaine majorité » si Monsieur Macron l’emportait et qu’elle était réélue aux législatives. Ce ralliement se justifie selon elle parce qu’une élection de Marine Le Pen à la présidence de la République serait « une catastrophe pour nos enfants ». « Il faut se mobiliser pour faire battre le FN » estime-t-elle. L’élue s’aligne ainsi sur les positions de Benoît Hamon, qui a appelé dimanche soir à la formation d’un « front républicain » favorable au leader d’En Marche. Sur le résultat électoral de Monsieur Hamon (6,4 %), Catherine Troallic juge qu’il doit beaucoup au « spectacle de la division ». La députée retient de cette campagne que le candidat socialiste « donné perdu d’avance » a néanmoins eu le mérite de « porter des idées neuves ».

Excellente nouvelle pour l’avenir de l’usine Renault Sandouville et le bassin d’emploi du Havre

Emmanuel Macron, ministre de l’économie et de l’industrie, accompagné de Carlos Ghosn le PDG de Renault, était en visite sur le site de Sandouville près du Havre. La nouvelle ligne de production du Trafic a été inaugurée en présence de Nicolas Mayer-Rossignol, Président de la Région Haute-Normandie – Estelle Grelier, Députée de la circonscription – Jacques Dellerie, Maire de Sandouville – Matthieu Brasse, Député suppléant de Catherine Troallic.
A la suite de l’officialisation de cette excellente nouvelle pour l’avenir du site Renault et le bassin d’emploi du Havre, le ministre et le PDG de Renault accompagnée des élus ont rencontré l’ensemble des représentants syndicaux de l’usine pour évoquer notamment l’accord de compétitivité et l’avenir des intérimaires.

Retour en images sur cette journée (reportage de France 3 Haute-Normandie et photos) :