« Ma seule bataille c’est l’emploi » Entretien avec Catherine Troallic

Entretien de rentrée avec Catherine Troallic, la députée PS de la 8ème circonscription de Seine-Maritime (Le Havre-Harfleur-Gonfreville l’Orcher-Gainneville), dans les colonnes du journal Paris-Normandie du 18 septembre 2016.

http://www.paris-normandie.fr/actualites/politique/catherine-troallic-deputee-ps-du-havre–ma-seule-bataille-c-est-l-emploi-BC6848311

Pose de la 1ère pierre du Pôle ingénieur et logistique : La Région investit massivement pour Le Havre

Jeudi 4 septembre 2014, Nicolas Mayer-Rossignol, Président de la Région Haute-Normandie et Nicolas Rouly ont participé à la pose de la première pierre du Pôle ingénieur et logistique du Havre, en présence de du Secrétaire d’État chargé du commerce extérieur, du Préfet de région, de la rectrice d’académie, du député-maire du Havre, du Président de l’Université du Havre et des élus socialistes havrais : Catherine Troallic (Députée, Conseillère régionale), Florence Martin-Péréon (Vice-présidente du Département), Laurent Logiou (Vice-président de la Région).

PIL 2014

La Région est fière d’investir massivement pour l’enseignement supérieur au Havre. Dans une villequi perd des habitants depuis trop longtemps, nous avons besoin de plus d’étudiants, souligne Nicolas Mayer-Rossignol. Avec le Pôle ingénieur et logistique dont la Région est de loin le premier financeur (4,3M€), le Port disposera d’un outil optimal dans le domaine de la logistique maritime et portuaire, qui pourra répondre aux besoins des nouveaux métiers dans l’éolien et la logistique. Avec la filière logistique et le pôle de compétitivité Nov@log, grâce aux travaux financés par la Région (plateforme multimodale, amélioration de la desserte ferroviaire du Port avec le raccordement de la
Brèque, arasement du chenal du port de Rouen…), ce projet viendra développer l’attractivité et la
visibilité à l’international du Havre et de la Haute-Normandie dans son ensemble”.

Le projet prévoit la construction de locaux dédiés à la recherche (1 200 m2) et la restructuration Lire la suite

Loi sur la reprise de sites rentables, Catherine Troallic réagit

« Reprise des sites rentables :
l’économie réelle avant les logiques de rentabilité à court terme »

Déposée le 30 avril dernier, la proposition de loi visant à « redonner des perspectives à l’économie réelle et à l’emploi industriel » a été adoptée ce jour en première lecture à l’Assemblée nationale. Elle vise à dissuader les chefs de grandes entreprises d’abandonner délibérément leur outil de production, et ce malgré la rentabilité du site et/ou les propositions de reprise. En cas de fermeture de site, cette loi a pour objectif d’inciter à les dirigeants d’entreprise d’un groupe de plus de 1 000 salariés à trouver un repreneur dans les trois mois sous peine de sanctions financières. Elle permet aussi aux salariés de pouvoir déposer une offre de reprise. Afin de renforcer l’actionnariat de longue durée et de stabiliser l’entreprise, la loi généralise le droit de vote double pour tous les actionnaires détenant des parts d’une entreprise depuis deux ans. Elle prévoit le renforcement du rôle du comité d’entreprise qui, en cas d’OPA, hostile ou amicale, sera obligatoirement informé et consulté. Le comité d’entreprise pourra également demander l’assistance d’un expert.

troallic130515 027Crédit photo Assemblée nationale – 2013

« Les députés de la majorité ont enrichi ce texte. D’abord, « l’entrepreneur sortant » devra établir un bilan environnemental de son site pour le futur repreneur. Ensuite, en cas du non-respect de la loi, l’entreprise devra rembourser tout ou partie des aides publiques dont elle aurait pu bénéficier lors des Lire la suite

Les candidats à la primaire citoyenne du Havre parlent emploi sur France 3

Le Havre fait partie des 4 villes en France où le candidat socialiste aux prochaines municipales sera désigné dans le cadre de primaires ouvertes à tous après une cotisation d’un euros. Le scrutin est prévu les 13 et 20 octobre prochains. Au Havre 3 candidats sont en lice, Laurent Logiou, Camille Galap et Armand Legay. 3 candidats qui se sont prêtés au jeu des thématiques que France 3 Baie de Seine leur a imposées. Volet 1 : l’emploi. Quelles sont leurs propositions?


Primaires socialistes – volet 1 : l'emploi par Francetrois_Haute-Normand

Emploi : les charlatans de l’UMP

images

Avec l’UMP, le pire est toujours sûr. Non content d’avoir  laissé l’économie française dans un état désastreux, avec les conséquences que l’on connaît aujourd’hui en matière de désindustrialisation et de chômage, le parti de MM. Copé et Fillon franchit un nouveau palier dans la régression en proposant de supprimer la durée légale du travail.

Les salariés apprécieront ce massacre à la tronçonneuse d’un de leurs droits les plus essentiels et dont ils connaissent les conséquences : la précarité du travail, la baisse des salaires, la suppression des heures supplémentaires, la chute du pouvoir d’achat, l’entrée impossible des chômeurs sur le marché du travail, la désorganisation de l’appareil productif.

Dans cette question de la durée légale du travail, il y a tout ce qui sépare la droite de la gauche. D’un côté, des remèdes de charlatans qui détruisent le contrat social. De l’autre, une politique de redressement qui mobilise tout le pays en négociant un grand compromis entre le monde du travail et les entreprises. Les chômeurs ont besoin du soutien de la République, pas des amputations de la droite.

Communiqué du Groupe Socialiste, Républicain et Citoyen à l’Assemblée nationale
Thierry Mandon, porte-parole