Contrat de Projet Etat-Région 2007-2013. Des projets structurants pour l’agglomération du Havre

Rémi Caron, Préfet de la région Haute-Normandie et Alain Le Vern, Président de la Région Haute-Normandie, ont présenté hier après-midi l’avenant au Contrat de Projets Etat-Région (CPER 2007-2013). Une étape importante pour faire avancer les grands projets structurants pour notre territoire et notamment pour l’agglomération du Havre :

– Extension de l’Institut Supérieur d’Etude Logistique (Isel) pour 8M€ dont 4.3 M€ financés par la Région

– Réalisation de la plate forme multimodale au Havre pour 137 M€ (10 M€ de la Région, 18.7 M€ de l’Etat)

Nous vous invitons à lire le communiqué de presse que vous trouverez ci-dessous.

Lire la suite :
communique_avenant_CPER

Communiqué de presse : La région finance le tramway

Le 13 décembre 2010

COMMUNIQUE DE PRESSE
TRANSPORTS
La Région favorise les transports collectifs urbains.

Alain Le Vern, Président de la Région Haute-Normandie a participé cet
après-midi au dévoilement de la rame du tramway du Havre. Un tramway dans la ville du Havre, cela ne s’était pas vu depuis 1951 ! Après 59 ans d’interruption de l’exploitation du tramway, le nouveau tracé, d’une longueur totale de 13 km, va permettre de desservir 87 000 habitants.

La Région Haute-Normandie apporte une aide de 10M€ au projet, pour l’achat du matériel roulant.

« La Région investit dans des projets structurants qui facilitent le déplacement des Haut-Normands et favorisent les transports collectifs. Dans le cadre des contrats d’agglomérations, la Région apporte des financements significatifs pour le tramway du Havre comme pour le métro de Rouen. Ces projets constituent une offre alternative de transport urbain face à la voiture, et permettent ainsi de réduire les émissions de CO2 », commente Alain Le Vern.

Le tracé est composé d’une ligne qui s’étend en forme de « Y » du terminus « Porte Océane » vers « Jenner » où elle se divise en deux branches vers « Caucriauville-Pré fleuri » et « Grand Hameau ». La fréquence des rames envisagée est de trois minutes sur le tronçon commun et de six minutes sur les branches, un véritable complément au bus et au funiculaire, qui sont jusqu’à présent les seuls moyens de transport en commun pour relier la ville haute et la ville basse.

Lire le communiqué

Objectif région 2010

C’est avec cette idée que les adhérents se sont réunis ce samedi matin afin de débattre du bilan (la preuve) et des perspectives pour les régionales 2010. Au Havre, le Parti Socialiste sera sur le pont pour les prochaines échéances régionales.

La région s’engage pour l’éolien

region

03 NOVEMBRE 2009

COMMUNIQUE d’Alain Le Vern, PRESIDENT DE LA REGION HAUTE-NORMANDIE

Alain Le Vern demande au gouvernement de ne pas retarder le projet éolien des « Deux côtes »

Alors que la décision de construire un réacteur EPR a été prise unilatéralement par l’Etat, que cette technologie est une nouvelle fois mise en cause, on peut légitimement s’interroger sur la stratégie gouvernementale qui freine dans le même temps la réalisation de projets éoliens.

Ces derniers mois j’ai à plusieurs reprises dénoncé l’absence de stratégie globale en matière de politique énergétique nationale, ce qui se trouve confirmé au moment où la production d’électricité se révèle insuffisante.

Alors que le gouvernement s’est prononcé en faveur de la construction d’un réacteur EPR à Penly, l’autorité de sûreté nucléaire française vient de faire part de ses interrogations sur les systèmes de sûreté de ces réacteurs. Nous devons nous appuyer sur l’existence de structures indépendantes chargées de contrôler l’activité nucléaire française pour exiger que leurs recommandations soient prises en considération sans délai.

Dans le même temps, un projet éolien majeur pour notre territoire est envisagé au large du Tréport. Représentant un investissement d’1,8 milliard d’euros, il constitue une véritable opportunité pour dynamiser l’économie et l’emploi en région. Avec l’implantation de 141 éoliennes à plus de 14 km des côtes, ce projet d’une puissance de 705 MW (près de la moitié d’un réacteur EPR) répondra aux besoins de 900 000 personnes et 1,5 millions de tonnes de gaz carbonique seront ainsi économisées chaque année.

Malgré les intérêts écologiques et économiques évidents de ce projet, le directeur de cabinet du Ministre Borloo est intervenu auprès du Président de la commission nationale du débat public pour surseoir au débat sur ce projet. Cette décision risque de retarder encore une réalisation importante pour la Haute-Normandie et de pénaliser les nombreuses entreprises susceptibles de prendre part à ce chantier. En pleine crise économique et sociale, cette attitude inacceptable va à l’encontre de nos objectifs à la fois en terme d’emploi mais également de développement des énergies renouvelables.

Au-delà des déclarations d’intentions dont il est coutumier, ce gouvernement doit prendre ses responsabilités et afficher clairement sa position.

La région modernise la lycée Siegfried

Près de 900 m² de locaux réaménagés pour les élèves du Lycée Siegfried du Havre

 

 

Vendredi 27 mars 2009, Alain Le Vern, Président de la Région Haute-Normandie, a inauguré les nouveaux locaux de la section Bac Pro Systèmes électroniques et numériques (S.E.N.) du lycée Jules Siegfried au Havre. Cette opération s’inscrit dans le cadre du programme d’équipement et de rénovation de l’ensemble des établissements haut-normands mené par la collectivité régionale depuis 1998.

 

« En charge de la construction, de l’entretien et de l’équipement des lycées, la Région investit massivement chaque année depuis plus de dix ans afin d’offrir les meilleures conditions de travail et de réussite aux jeunes Haut-Normands » précise Alain Le Vern.

 

La collectivité a ainsi réalisé de nouveaux aménagements pour le Bac Pro S.E.N en investissant 1,35 millions d’euros pour ces travaux, d’une durée totale d’un an et réalisés en deux phases :

          l’aménagement de locaux de 490 m² au total du Bac Pro S.E.N., en lieu et place du Bac Pro Etudes et définition de produits industriels (EDPI), comprenant un plateau d’environ 390 m², une cellule « pièce d’habitation », une salle de classe et un local de préparation type domotique ;

          la création d’un étage de 400 m², dans le volume existant de l’atelier 2, pour y héberger les nouveaux laboratoires de « construction » du Bac pro EDPI.

 

D’importants travaux d’entretien du lycée seront aussi réalisés pour plus de sécurité et de confort pour les élèves et professeurs. Sont d’ores et déjà prévus :

          la mise en conformité du système de désenfumage des locaux (180 000 €)

          l’aménagement de nouveaux locaux pour le transfert du BTS IPM (95 000 €)

          la réfection des sanitaires, la rénovation de certains plafonds et le remplacement de fenêtres, en deux tranches de travaux, pour une meilleure isolation (440 000 €).

 

Sinistre du 1er mars 2009 :

 

Suite à l’incendie qui a ravagé le hall d’entrée et qui a affecté l’ensemble des réseaux, le nettoyage des locaux et la remise en état des installations vitales (153 000 €) ont été effectués en une semaine pour permettre à l’établissement d’accueillir les élèves dès la rentrée des congés scolaires de février.

 

« Le sinistre qui a touché le Lycée Siegfried entraînera une nouvelle période de travaux dans l’établissement. Ils seront réalisés, dans leur totalité et le plus rapidement possible, les études sont déjà en cours. La Région se mobilise activement pour accélérer les procédures et garantir le bon déroulement de la vie lycéenne à Siegfried » précise Alain Le Vern.

 

La remise en état totale des locaux touchés par l’incendie est estimée à          300 000 €. Dans l’attente, un grand bâtiment démontable sera mis à disposition du lycée pour pouvoir assurer le bon déroulement des examens en mai et juin prochains.

 

 

Quelques chiffres concernant les investissements dans les lycées

 

Le budget 2009 consacré à l’enseignement est de 270 millions d’euros.

Trois lycées sont en cours de reconstruction :

– Jules Lecesne au Havre                                    33,95 millions d’euros

– Anguier/Cayet à Eu                                 51 millions d’euros

– Marcel Sembat à Sotteville les Rouen             54,8 millions d’euros

 

De 1998 à 2007, la Région a investi :

          409 millions d’euros pour la construction/restructuration/rénovation des lycées

          131 millions d’euros pour l’acquisition d’équipements        

          12 millions d’euros en faveur du parc informatique