Suite à l’installation des élus de la Codah et au 70ème anniversaire du droit de vote des femmes, Catherine Troallic constate avec regret que la parité dans la répartition des vice-présidence de la Codah est loin d’être atteinte. Ci-après son communiqué.

Nouvelle image

« Alors que nous fêtons cette année le 70ème anniversaire du droit de vote des femmes et que chacun sait combien les femmes sont encore sous-représentées dans la vie politique, je constate, avec regret, que sur les 14 vice-présidents désignés à la Codah, on dénombre seulement 3 femmes.  Le fait que deux d’entre-elles soient 1ère et 3ème Vice-présidente est certes important mais reste symbolique au regard de l’objectif de parité. J’observe qu’à la CREA ou à la Région Haute-Normandie par exemple, les Vice-présidences sont paritaires. Au plan national comme au plan local, il reste beaucoup à faire pour que les mentalités évoluent et que l’égalité femmes-hommes avance ! « , souligne Catherine Troallic, députée de Seine-Maritime et conseillère régionale de Haute-Normandie.

 

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *