Laurent Logiou, Pierre Dieulafait, yves Bertrand

Voici le vœu que le groupe Socialiste – Europe écologie les Verts – Radical de gauche, avec le groupe Communiste, républicain et citoyen à la mairie du Havre, a proposé hier soir en séance du Conseil municipal pour peser sur la décision du groupe CMA-CGM au Havre.

Après le silence et l’inaction dans ce dossier du maire du Havre qui n’a jamais défendu les intérêts des salariés havrais, ce dernier a demandé à sa majorité municipale de voter contre !

 » Malgré les critiques sur le bien-fondé stratégique et économique du projet de transfert des lignes Afriques de Delmas du Havre vers Marseille et la demande de retrait du plan par les syndicats, la direction de la CMA-CGM a décidé de poursuivre son projet occasionnant la mutation potentielle de 171 personnes.

Au moment où MSC, deuxième armateur mondial indique ouvrir de nouvelles lignes au Havre confirmant son ancrage sur notre territoire et où Haropa annonce un renforcement puissant de ses lignes régulières avec l’Afrique, il est regrettable que la CMA-CGM, premier armateur français supprime la gestion opérationnelle de ses lignes maritimes africaines au Havre. Cette décision de la direction de la CMA-CGM porte atteinte à l’emploi maritime au Havre et provoquera le départ de nouveaux habitants dans une ville qui en perd 1000 chaque année.  

Le conseil municipal déplore ce transfert.

Face à l’inquiétude légitime des salariés notamment ceux qui se trouvent dans l’impossibilité personnelle de descendre à Marseille et au regard des investissements réalisés par la Ville lors de l’implantation de Delmas en 1996, les élus du Conseil Municipal du Havre réunis ce jour demandent à la direction de la CMA CGM le maintien de ses  lignes historiques au Havre et des  emplois existants. »

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *