Laurent Logiou a présenté ce voeux lors du conseil municipal. Il a été refusé par la majorité….

Un récent rapport du Haut Conseil de l’Education (HCE) demandé par le gouvernement, a rendu un bilan alarmant : “Chaque année, quatre écoliers sur dix, soit environ 300.000 élèves sortent du CM2 avec de graves lacunes. Près de 200.000 d’entre eux ont des acquis fragiles et insuffisants en lecture, écriture et calcul. Plus de 100.000 n’ont pas la maîtrise des compétences de base dans ces domaines“.
Mais ce n’est pas important, la carte scolaire qui va être rendue publique demain, prévoit la  suppression de 16 à 19 classes au Havre. Ces fermetures vont entraîner mécaniquement une hausse sensible des effectifs dans des écoles souvent situées dans des quartiers où la population a besoin d’être aidée et accompagnée.

Cette politique de diminution des moyens dans l’ Education Nationale (cf. la suppression de 11000 postes en 2008) ne contribuera pas à l’amélioration de la réussite de tous les élèves mais elle accentuera les clivages culturels  entre quartiers, personnes et situations sociales.

Voilà pourquoi nous proposons le vœu suivant :

. Refus des fermetures de classes qui aggravent les conditions d’apprentissage des élèves.

.Plus de moyens pour l’école publique, afin de pouvoir réaliser les projets d’aide aux enfants en difficultés mise en place dans les établissements scolaires primaires.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *